Vocabulaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (664 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La théorie moderne du portefeuille est une théorie financière développée en 1952 par Harry Markowitz. Elle expose comment des investisseurs rationnels utilisent la diversification afin d'optimiserleur portefeuille, et quel devrait être le prix d'un actif étant donné son risque par rapport au risque moyen du marché. Cette théorie fait appel aux concepts de frontière efficiente,coefficient bêta,droite de marché des capitaux et droite de marché des titres. Sa formalisation la plus accomplie est le modèle d'évaluation des actifs financiers ou MEDAF.
Dans ce modèle, le rendement d'un actif estune variable aléatoire et un portefeuille est une combinaison linéaire pondérée d'actifs. Par conséquent, le rendement d'un portefeuille est également une variable aléatoire et possèdeune espérance et une variance.
L'idée de Markowitz dans sa gestion de portefeuille est simplement de panacher celui-ci d'une façon telle qu'on n'y fait pas de choix incohérents, conduisant par exemple à panacher desactions A et des actions B pour obtenir un couple revenu/risque moins bon à coût égal que ce qu'auraient procuré par exemple des actions C.
Sur le plan technique, il s'agit d'un problèmed'optimisation quadratique assez banal. Son originalité est essentiellement l'application de ce modèle d'ingénieur au monde de la finance.
L'État-providence est une forme d'État qui se dote de larges compétencesréglementaires, économiques et sociales en vue d'assurer une panoplie plus ou moins étendue de fonctions sociales au bénéfice de ses citoyens. Cette nouvelle forme d'État s'affranchit de laconception libérale d'un État limité à des fonctions d'ordre et de sécurité. Historiquement, différentes formes d'État-providence se mettent en place en Europe à des périodes différentes et selon des modalitésdistinctes. Pour rendre compte de cette pluralité, trois trajectoires historiques principales sont retenues pour décrire et caractériser les racines, les évolutions à partir des principes...