Wall street 1 et 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5685 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Aujourd’hui, le domaine de la finance et plus spécialement du trading sont la vitrine du capitalisme moderne. A savoir, une recherche sans limite de profits. Pour autant, au delà de l’image qu’on peut en avoir : des traders tapant a tout vitesse dans une grande salle bruyante et surpeuplée, c’est un secteur méconnu du grand public car élitiste, technique et peu accessible. Ilest également fortement connoté : pour la plupart des gens, il est le parfait symbole de la cupidité, de l’égoïsme et d’irresponsabilité envers les épargnants.
A ce sujet, et pour apporter son point de vus concernant cela, Oliver Stone a réalisé deux films, un en 1987 et un second en 2010. Il est important de noter que son premier film a été réalisé en hommage à Louis Stone, son propre père, quifut stockbroker au New york stock exchange. Ainsi, il s’est fortement attaché aux détails d’un monde qu’il a connu intimement de par son père. Concernant le deuxième film, les grandes lignes du scénario ont été écrites par la crise financière de 2008 : c’est une œuvre de fiction se basant sur des éléments réels. Tandis que le premier opus nous plonge dans la psychologie et la mentalité d’un traderambitieux, le deuxième prend de la hauteur et se veut être l’explication de la faillite d’un système global.
Nous allons donc tenter d’expliquer en quoi l’œuvre d’Oliver Stone montre comment la somme de comportements individuels a conduit à l’effondrement de tout un système?
Pour ce faire, nous commenceront par analyser les comportements des acteurs des salles de marché et les opérationsqu’ils effectuent. Puis nous expliqueront les mécanismes et les choix qui ont menés à la crise.

Partie 1 : Analyse des comportements et opérations
1) Métiers de la finance et comportements des opérateurs boursiers
a) Organisation et hiérarchisation d'une salle de marché
Tout d’abord un bref résumé.
Fils d’un technicien en aviation travaillant pour la compagnie Bluestar, Bud Fox travaille en tantque courtier chez Jackson Steinem, une maison de titres de Manhattan. Il aspire, comme tous ceux travaillant à Wall Street de s’enrichir fortement et rapidement, de plus il rêve de travailler pour Gordon Gekko, à savoir un des plus grands et plus puissant trader de Wall Street, l’un des prédateurs d’entreprise (raider) les plus agressifs de la place. Il parvient à le rencontrer après plus de 50tentatives ayant échoués, et, sous sa direction, il s’initie à la spéculation, à savoir des opérations de plus en plus lucratives (et de moins en moins honnêtes). L’ascension financière et sociale du héros se voit contrariée lorsque Gekko lance une OPA hostile sur la compagnie Bluestar Airlines où son père est employé. Ainsi, le démantèlement de l’entreprise par Gordon Gekko pousse Bud à utiliserles techniques qu’il a apprises par ce dernier contre lui. Entre-temps, le gendarme des bourses américaines, la Securities and Exchange Commission (SEC), a lancé une enquête sur les pratiques frauduleuses du grand opérateur et de son élève. Bud est arrêté devant ses collègues de travail et il dénonce Gekko aux autorités afin d’obtenir une réduction de sa peine de prison. Le film se conclut sur lasuggestion que l’innocence, perdue à Wall Street, ne peut se retrouver que loin d’elle.
On ne peut parler du film Wall Street sans parler des différents lieux et de l’organisation d’une séance sur les marchés financiers.
La salle de marché (trading room) est caractéristiques de l’époque et montre bien une activité fébriles ainsi que des éléments caractéristiques des salles de marchés de l’époque,à savoir :
• Un terminal de cotation
• Un téléscripteur électronique où passent les codes des sociétés (ticket symbol) et le cours des actions (stock price) étant encore cotées en fractions de dollars
• Les traders appellent leurs clients en utilisant le « cold calling » ou appel à froid, sans rendez-vous, à savoir le fait de leur proposer d’acheter ou vendre des actions ou obligations en...
tracking img