Working in china

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Working in China

The Lewisian turning point

L’article de Du Yang, Gao Wenshu et Wang Meiyan traîte du marché du travail chinois, ainsi que du cadre législatif et la protection sociale. Après avoir fait un constat de la structure du marché du travail nous verrons en quoi celui-ci est arrivé à un tournant qui a supposé des réformes du cadre et de la protection sociale.

Depuis plusieursdécennies, le marché du travail chinois est segmenté en 2 parties : le milieu urbain (bien protégé pendant le système de planification) et le milieu rural (où les lois relatives au travail étaient inexistantes).

Depuis le début des années 1980, début de la période des réformes, de plus en plus de travailleurs migrent du milieu rural vers le marché du travail urbain. Ce phénomène est dû àl’augmentation de la productivité agricole, et ne cesse d’être accéléré depuis les années 2000 (par exemple, en 2006, 132 millions d’agriculteurs ont migré et représentaient alors 46,7% de l’emploi urbain). Les migrants travaillent majoritairement dans les secteurs informels qui sont moins protégés par les lois, et sont donc confrontés à divers problèmes : incertitude des salaires, horaires de travailabusifs, emplois à risques sans compensation financière, pas de protection sociale.

En outre, alors qu’au temps de l’économie planifiée, les travailleurs urbains bénéficiaient d’une bonne protection, (en 1950, 90% des employés urbains possédaient des assurances sociales) depuis le milieu des années 1990, suite à une forte restructuration des entreprises publiques ajoutée à la récession relative à lacrise économique asiatique, nous avons pu assister à un déclin dramatique du taux de participation de la force de travail (-7 points entre 1999 et 2000). En effet, les opportunités d’emplois ont énormément diminué dans les milieux urbains (entrainant un déséquilibre entre l’offre et la demande et une augmentation du taux de chômage, +1,7 points de 1999 à 2000) et la protection du travail a étédégradée (nombreux cas de litiges). Le recul des entreprises nationales a facilité l’expansion du secteur privé engendrant ainsi une part non négligeable d’emplois informels. C’est pourquoi, afin de développer au mieux le marché du travail, l’établissement de réformes sur le système de protection du travail paraissait primordial.

En réponse à ce développement du marché du travail, la protection dudroit et des intérêts des travailleurs a été la principale préoccupation du gouvernement chinois. Plusieurs mesures se sont succédées pour laisser place en 1994 à la création du cadre légal du droit du travail. Ce dernier régit et fait office de règle de droit en matière de Syndicats, accidents du travail, salaire minimum et contrats de travail. Parallèlement à cela on note une amélioration de lacouverture sociale, ce qui représente en soit un tournant dans les relations Patrons/Employés.

La couverture sociale en Chine comprend le système de pensions, l’assurance maladie, l’assurance chômage ainsi que les accidents du travail. Entre 1993 et 2006, ces 4 piliers du droit du travail se sont considérablement développés sous l’influence du gouvernement :
* La participation au régime depensions a été multipliée par 3 n’étant plus seulement financée par les employés du secteur public mais aussi par les entreprises étrangères et privées.
* L’assurance maladie : quasi inexistante dans les années 90’s, aujourd’hui plus de la moitié des travailleurs cotisent pour leurs pairs.
* L’assurance chômage : En 2006 ils sont 40% à cotiser grâce aux travailleurs des villes.
* Laprotection contres les accidents du travail n’a cessé de croitre. La participation des salariés à ce régime de protection a été multipliée par 10 entre 1993 et 2006.
Le salaire minimum en Chine a également beaucoup évolué même si son champ d’application se limite uniquement aux villes. Si en 1995, cette mesure ne concernait que 130 villes, elle en touche aujourd’hui presque 300. C’est ainsi...
tracking img