C ejtrg

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2660 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DisjoncteurUn article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections | Cet article concerne les disjoncteurs basse tension. Pour les disjoncteurs haute tension, voir disjoncteur à haute tension. |
Un disjoncteur est un dispositif électromécanique, voire électronique, de protection dont la fonction est d'interrompre le courantélectrique en cas d'incident sur un circuit électrique. Il est capable d'interrompre un courant de surcharge ou un courant de court-circuit dans une installation. Suivant sa conception, il peut surveiller un ou plusieurs paramètres d'une ligne électrique. Sa principale caractéristique par rapport au fusible est qu'il est réarmable (il est prévu pour ne subir aucune avarie lors de son fonctionnement).Sommaire[masquer] 1 Différentes techniques utilisées par les disjoncteurs 1.1 Thermique 1.2 Magnétique 1.2.1 Courbe de déclenchement 1.3 Différentiel 1.4 Magnéto-thermique 1.5 Électronique 1.5.1 Principe 1.5.2 Composants 1.5.3 Utilisation 1.6 Hydraulique 2 Constantes de temps 3 Pouvoir de coupure3.1 Aptitude au sectionnement 4 Voir aussi 4.1 Liens externes |
Différentes techniques utilisées par les disjoncteurs [modifier]Thermique [modifier]Une surcharge de courant traversant une bilame (chauffage direct) ou traversant des spires de fil chauffant indirectement une bilame, crée par effet Joule un échauffement et la déformation du dit bilame. Ce bilame déclenchemécaniquement un contact, qui ouvrira le circuit électrique protégé.
Ce système électromécanique est assez simple et robuste.
Par contre, il n'est pas très précis et son temps de réaction est relativement lent (c'est le but).
C'est l'une des fonctions classiquement remplies par un fusible gG (anciennement gl - usage général).
La protection thermique a pour principale fonction la protection desconducteurs contre les échauffements dus aux surcharges prolongées de l'installation.
Magnétique [modifier]La forte variation d'intensité passe au travers des spires d'une bobine (repère 7 sur la photographie « Éclaté d'un disjoncteur »). Elle produit, selon les règles de l'électromagnétisme, une forte variation du champ magnétique. Le champ ainsi créé déclenche le déplacement d'un noyau de ferdoux qui va mécaniquement ouvrir le circuit et ainsi protéger la source et une partie de l'installation électrique, notamment les conducteurs électriques entre la source et le court-circuit.
L'interruption est « instantanée » dans le cas d'une bobine rapide ou « contrôlée » par un fluide dans la bobine qui permet des déclenchements retardés. Il est généralement associé à un interrupteur de trèshaute qualité qui autorise des milliers de manœuvres.
Ce fonctionnement peut remplacer le fusible sur les courts-circuits.
Suivant le type de disjoncteur, la valeur d'intensité de consigne va de 3 à 15 fois l'intensité nominale (pour les modèles courants).
De nombreuses autres possibilités existent, déclenchement par bobine tension (consigne provenant de capteurs),interrupteur/disjoncteur pour montage face avant, compatible bitension 100/220 volts, bobine sous voltage (disjoncteur maintenu à partir d'une consigne tension), déclenchement à distance, réarmement à distance.
Nombreuses courbes de déclenchement pour CC, CA 50/60 Hz et 400 Hz.
Une option étanche est généralement disponible, soit version face avant étanche, soit entièrement (IP67).
C'est la fonction rempliepar un fusible aM (accompagnement moteurs). Pour démarrer, un moteur demande, pendant quelques instants, une brève surintensité pouvant aller jusqu'à dix fois son intensité normale de fonctionnement. Cette surintensité, normale, ne doit toutefois pas déclencher le dispositif de protection. Ainsi, les fusibles de type aM sont conçus pour pouvoir absorber pendant un court instant un pic...
tracking img