L'homme s'accomplit-il dans le travail ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'homme s'accomplit-il dans le travail ?

Il convient tout d'abord de définir les différents termes du sujet. L'homme est le plus évolué des êtres vivants raditionnellement défini comme « animal doué de raison », l'homme est aussi, selon Aristote, un « animal politique ». Ce serait en effet pour qu'il puisse s'entendre avec ses semblables sur le bon, l'utile et le juste que la nature l'auraitpourvu du langage. Le mot travail vient du latin populaire tripalium, «machine à trois pieux » destinée à immobiliser les chevaux pour les ferrer, d'où « instrument de torture ». Toute activité visant à la production d'une oeuvre utile. Spécialement, ensemble des activités accomplies par l'homme pour produire des biens et des services en contrepartie desquels il est rémunéré. * Le travail estsouvent associe a la peine et a la souffrance. Dans la Bible d'ailleurs, Dieu punit le premier péché en chassant Adam du jardin d'Eden et en l'obligeant à cultiver désormais une terre stérile : « Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front ». * Pour Marx, le travail humain contribue à transformer l'homme tout autant que la nature. En effet, contrairement à l'animal, qui agit par pur instinct, l'hommedétermine dans sa conscience le but qu'il veut atteindre avant de le réaliser. « Ce qui distingue dès l'abord le plus mauvais architecte de l'abeille la plus experte, écrit Marx, c'est qu'il a construit la cellule dans sa tête avant de la construire dans la ruche. » * Le travail salarié constitue, selon Nietzsche, « la meilleure des polices » : « il tient chacun en bride et s'entend à entraverpuissamment le développement de la raison, des désirs, du goût de l'indépendance ». S'accomplir, c'est s'épanouir et trouver la réalisation de soi
.Le travail est très souvent perçu comme un temps douloureux, au cours duquel l'être humain est soumis à des contraintes extérieures, et qu'il lui tarde de voir finir. La société contemporaine a d'ailleurs fait des loisirs — qui par définition désignentl'absence de travail imposé — une sorte de domaine privilégié, par principe positif et désirable : temps de repos et de reconstitution de soi-même, qui, par chance, vient périodiquement équilibrer la douleur et la fatigue du travail. Au point d'aboutir à un paradoxe : on travaille désormais pour bénéficier de loisirs, mais la consommation qu'occasionnent ces derniers, soigneusement entretenue parle système économique, peut aussi obliger à travailler davantage... Faut-il s'en tenir à ce que véhicule l'opinion, ou peut-on analyser autrement le travail, pour constater par exemple qu'en son absence, l'homme ne peut s'accomplir en tant que tel ? Nous allons étudier dans une première partie le fait que le travail empêche l'homme de s'accomplir et qu'il doit donc chercher son épanouissementailleurs, dans la deuxième partie le fait que le travail permet à l'homme de s'accomplir, et dans la troisième partie quelle est l'utilité du travail.

Le travail est une nécessité liée à la survie générale de l'espèce humaine. En tant qu'il est nécessaire, il est pour nous une contrainte. Cette contrainte est le plus souvent mal vécue par les individus et lorsqu'ils en ont la possibilité, ilspréfèrent s'y soustraire. Mais, si on cherche à s'y soustraire, ce n'est pas seulement parce qu'il est contraint, c'est aussi parce qu'on peut le trouver dégradant, indigne de soi, incompatible avec la dignité l'homme libre, contraire à la destination de l'homme. telle était du moins la conception que les Grecs avait du travail : une activité bonne pour un être qui par nature ne pouvait pas prétendre àl'exercice d'une activité pus noble.
Car, contrairement à une idée répandue, si les Grecs ne travaillaient pas, ce n'était pas parce qu'ils avaient des esclaves pour faire le travail à leur place, mais c'était bien plutôt parce que le travail était tenu pour une activité sans noblesse, sans intérêt, seulement tournée vers la subsistance physique ou vers le gain financier qu'il était réservé aux...
tracking img