L'immeuble yacoubian

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (874 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Construit en 1930 dans l’un des plus beaux quartiers du Caire par le millionnaire Hagop Yacoubian, l’immeuble du même nom est un joyau architectural, qui accueillit en son temps tout ce que l’Égyptecomptait de personnalités et de luxe. Aujourd’hui, le temps de l’insouciance est passé, et toutes les classes sociales y cohabitent. Portrait de l’Égypte contemporaine, le film de Marwan Hamed estporté par de grands acteurs, mais reste un survol de la complexité du pays.

Avant même qu’il ne soit sorti, L’Immeuble Yacoubian était présenté comme un film traitant d’un sujet tabou au pays despyramides : l’homosexualité. Certes, l’un des personnages principaux, Hatem Rashid (Khaled El Sawy), fils d’aristocrates et directeur d’un des principaux journaux d’Égypte, est homosexuel, mais sonhistoire est racontée par le biais d’épisodes convenus, trop attendus : en conférence de rédaction, un journaliste suggère une enquête sur la façon dont est vécue et perçue l’homosexualité dans le pays,proposition balayée d’un revers de main. Dans les rues sombres, le soir, Hatem rencontre un jeune officier qu’il ramène chez lui et dont il tombe amoureux, histoire racontée par le biais du vin partagéqui saoule, et par des ellipses de la caméra tournant autour du lit luxueux, histoire qui tournera mal. Pour finir, le jeune amant étant reparti avec sa femme, le réalisateur nous inflige un flash-backdans lequel rien ne nous est épargné des raisons pour lesquelles Hatem est devenu homosexuel (parents absents, attouchements du domestique noir sur le petit enfant...). Une manière de montrer ladétresse d’un homme qui n’assume pas ses préférences sexuelles, quand on nous annonçait une critique des censeurs et de la « police des mœurs » dans un pays ou l’amour entre personnes du même sexe estencore passible de prison ferme.
C’est dans cette façon de vouloir aborder tous les pans de la société égyptienne contemporaine que pèche Marwan Hamed ; le cinéaste tente d’être exhaustif, en...
tracking img