L'incroyable et triste histoire de la candide erendira et de sa grand-mère diabolique critique littéraire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1194 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La increíble y triste historia de la cándida Erendíra y de su abuela desalmada (Gabriel García Marquez, 1972)

Gabriel García Marquez

Né en Colombie en 1927, le journaliste autodidacte se distingue rapidement par ses critiques de la politique intérieure et extérieure du pays. Parallèlement à sa carrière, il écrit de nombreuses œuvres littéraires non fictionnelles et des nouvelles. Mais c’estpour ses romans, intégrant le réalisme magique, que l’auteur trouvera la gloire.

Dans ce style d’écriture, éléments magiques et évènements surnaturels se mêlent à des faits véridiques. Georges R. McMurray décrira ce genre comme « une approche de la réalité de sorte que les choses les plus effrayantes, les plus inhabituelles soient dites avec la plus grande impassibilité ». Cela crée uneatmosphère de mystère, qui donne une dimension nouvelle à la réalité.

Résidant aujourd’hui à Mexico, Gabriel García Marquez ne s’adonne plus à l’écriture de romans et de nouvelles. Cependant, il continue à s’exprimer par le biais de l’édition mexicaine de l’hebdomadaire colombien Cambio.

Faisant partie des auteurs les plus importants du XXe siècle, Gabriel García Marquez a obtenu le Prix Nobel deLittérature en 1982 pour l’ensemble de ses œuvres. Dix ans auparavant, il a écrit une nouvelle qui se distingue par sa longueur inhabituelle, dans le même style de réalisme magique que ses romans. Relativement méconnue, La increíble y triste historia de la cándida Erendíra y de su abuela desalmada (traduite L’incroyable et triste histoire de la candide Erendíra et de sa grand-mère diabolique enlangue française) est l’œuvre que nous avons retenu pour notre critique littéraire quotidienne.

L’histoire 

Depuis le décès de son père Erendíra est au service de sa grand-mère, dans le domaine familial, isolé sur la côte caribéenne. Sa vie s’écoule lentement, entre la toilette quotidienne de l’aïeule et les innombrables tâches domestiques que cette dernière lui impose chaque jour.

Unenuit, le vent de la disgrâce souffle pour l’adolescente. Ereintée par une dure journée de labeur, elle s’endort et provoque malencontreusement l’incendie de la demeure.

A partir de ce moment-là, la vieille femme va dévoiler toute sa cruauté et son manque d’humanité. Elle traîne la jeune fille de quatorze ans de village en village, vendant son corps à n’importe quel homme afin que celle-ci« rembourse sa dette ». Commence alors pour Erendíra une vie faite d’errance et de prostitution, rythmée par les comptes de l’ancêtre qui lui rappelle combien d’années d’esclavage elle va subir pour ce regrettable accident.

Le temps passe, les villages se succèdent. Et un jour apparaît un gros fermier hollandais accompagné de son fils Ulises, bel adolescent aux yeux emplis de solitude.

Cette rencontreva changer le cours de la vie d’Erendíra…

Les personnages

Trois personnages se démarquent par l’importance de leur rôle dans la nouvelle de García Marquez.

La candide Erendíra est le personnage principal de la fiction. La jeune fille de 14 ans est l’enfant illégitime du fils de la grand-mère diabolique. Exploitée par cette dernière, elle endosse le rôle d’esclave de l’ancêtre.
Erendíraest docile et résignée. Elle effectue toutes les tâches que lui assigne la vieille femme sans mot dire, jusqu’à l’épuisement. Il lui arrive souvent de s’endormir en travaillant, et de continuer à accomplir ses tâches pendant son sommeil. Après l’accident, l’adolescente reste soumise à l’aïeule lorsque celle-ci l’oblige à se prostituer pour payer la dette causée par l’incendie.
Seul l’amourd’Ulises brisera la coquille de solitude et de docilité dans laquelle la jeune fille s’est enfermée depuis l’enfance.

La grand-mère diabolique se perçoit comme « une dame du monde », dont le grand âge n’affecte pas l’ambition. Propriétaire d’un domaine hérité de son mari et de son fils, elle vit seule avec Erendíra, qui s’occupe d’elle et de toutes les tâches domestiques.
Comme l’indique le...
tracking img