S'engager

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1319 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
S’ENGAGER
Un mot, un seul , mais quel mot !
De l’étude de ce simple verbe, on en vient à explorer un gouffre de définitions et d’exemples et à s’interroger sur ses propres expériences en la matière ce qui conduit à prendre conscience du processus de ses choix ,de leurs conséquences, de notre libre arbitre.

Un sacré verbe !
La langue française dans toute sa splendeur qui permet en un seulmot de décliner moult sens et subtilités, mélangeant le sens propre et le sens figuré.
Du sens propre ;commencer, s’avancer , s’aventurer , s’enfoncer sur un chemin, dans quelque chose d’étroit ,
on passe aisément au sens figuré qui est , de loin, le plus intéressant et le plus « constructible »; se lier moralement par une promesse, engager sa parole, son honneur, ce qui implique des choix etdes responsabilités, prendre nettement position, en particulier sur le plan humain, politique, syndical, social et économique.
S’engager est de la responsabilité de chacun . Il suffit de dire que c’est un verbe pronominal et de rassembler quelques synonymes pour s’en convaincre : promettre, prendre publiquement position pour , s’enrôler, contracter un engagement, commencer, se lancer dans…Par définition s’engager, c’est se mettre en gage, or on ne peut gager que ce que l’on possède.
Il est donc nécessaire au préalable d’avoir la connaissance et l’acceptation de ses limites et de ses potentiels pour s’engager.
Au vu de la prise de risque(s). Une personne qui manque de confiance en soi ne peut valablement souscrire un quelconque engagement.
L’estime de soi, est une composanteessentielle de la capacité à s’engager ; que ce soit pour défendre ses valeurs, ses idées, l’engagement est directement lié à la capacité à pouvoir s’affirmer.
S’engager c’est le pouvoir de dire oui ou non , à une sollicitation quelconque.
Il faut savoir résister aux sirènes de la vanité, le faire à bon escient, avec du recul , pour des raisons profondes parfois inconscientes comme, le désir deplaire ,d’être reconnu(e)… parfois calculées en quête d’une gloire puérile.
Ce temps indispensable de réflexion , en toute honnêteté, permettra de mettre en exergue les raisons objectives pour prendre la décision finale.
Il faut remplacer une perception subjective de la situation par une analyse objective du contexte, en prenant du recul. Cela est d’autant plus facile à faire lorsqu’il s’agitde renouveler un engagement déjà pris.
Il est nécessaire d’évaluer les conséquences liées à l’engagement avant de l’accepter ou de le différer, oser dire non sans avoir peur de fâcher, de se dévaluer aux regards des autres.
Ne plus subir , ne plus se résigner à accepter un engagement mais adopter un comportement « volontariste » qui sera respectable et respecté par les autres et qui du même couprenforcera notre capacité à être l’acteur de notre devenir.
L’engagement permet donc de faire quelque chose dans le temps, d’avancer, de progresser vers l’atteinte de ses buts et de ses objectifs.

« Engagez-vous!… » disaient-ils…
Mais pourquoi s’engager dans un projet à plus ou moins long terme, dans la vie religieuse ou politique, dans l’associatif, dans une relation , dans lemariage?...
Est-ce pour soi ? pour trouver un sens à sa vie, compenser un vide, pour avoir un statut social , par revanche sur le passé ?
Est-ce pour les autres ? par humanisme, pour vivre et mettre en pratique ses valeurs .

Les frontières de l’individu et du collectif sont loin d’être imperméables selon le type d’engagement ;Lorsque l’on s’engage dans une amitié, dans une relation amoureuse lesraisons sont très personnelles et recentrées sur soi, tandis que lorsque l’on contracte un engagement en devenant bénévole, cela signifie se mobiliser pour les autres en sortant de son microcosme personnel.
Cela veut dire contribuer au bien-être collectif qui implique une ouverture d’esprit et des valeurs de solidarité. Cela signifie aussi exercer un vrai rôle de citoyen et d’acteur dans l’évolution...
tracking img