La Mort Du Sujet dissertations et fiches de lecture

  • La mort du sujet

    V) Dissertation – plan détaillé « La mort du sujet » Introduction : Le moment de la mort est fondamental pour le droit, car il marque le passage du « sujet » au « cadavre ». La mort, qui caractérise donc la fin de la vie, soulève quelques difficultés pour le droit, notamment en sa définition même. Il est difficile de caractériser clairement quels sont les critères de la mort. En effet, s’agit-il, pour vérifier la mort d’une personne, de prendre en compte son arrêt cardiaque, ou bien son...

    1302  Mots | 6  Pages

  • La mort du sujet

    INTRO « la mort du sujet » La mort c'est la cessation de la vie, elle n'est pas une notion juridique et bien que sa constatation reste parfois difficile, elle est définie juridiquement par le Code de la santé publique article R 1232-1. Elle désigne la fin du sujet de droit, c'est à dire la mort de tout être susceptible d'être titulaire de droits subjectifs et d'obligations. Quelque soient leurs sexe, race, nationalité... chaque être humain acquiert à sa naissance, s'il est vivant et considéré...

    1680  Mots | 7  Pages

  • La mort du sujet

    Séance 8 : le sujet de droit Dissertation : « la mort du sujet de droit » ph d'accroche : Un sujet de droit est une personne titulaire de droits et d'obligations. Le sujet de droit possède la personnalité juridique, c'est à dire l'aptitude à être titulaire de droits subjectifs, qui sont les prérogatives reconnues aux sujets de droit par le droit objectif (en d'autres termes, les règles de droit) et sanctionnées par lui. La mort représente la fin de la qualité de sujet de droit des personnes...

    746  Mots | 3  Pages

  • La mort est elle un sujet tabou

    Sujet : La mort est-elle un sujet tabou ? Peut-on parler de la mort ? Avec n’importe qui ? N’importe quand ? N’importe où ? Doit-on en rigoler, en pleurer, l’ignorer ? Ou simplement l’attendre ? D’abords, il faut poser une définition sur la mort afin de savoir exactement de quoi on parle. La mort est un évènement inéluctable, tout ce qui nait un jour, doit mourir. Dit comme ça, c’est suffisant pour se dire que la mort est un évènement banal et naturel qui...

    604  Mots | 3  Pages

  • La mort n'est pas un sujet tabou

    La mort au regard de l’Islam n’est pas considérée comme un tabou, un sujet qu’on évite d’en parler, un sujet qu’on craint d’évoquer et d’aborder dans nos discussions quotidiennes. La mort doit être présente dans nos esprits, elle doit être notre souci et notre préoccupation majeure.On ne doit pas oublier la mort, elle doit être dans nos pensées sans cesse, pourtant cela ne veut nullement dire que l’Islam nous incite à souhaiter la mort, mais bien au contraire. Le Prophète Mohammed (sala Allah...

    1014  Mots | 5  Pages

  • Dissertation de français : pensez-vous que les poètes doivent en faire de la mort un sujet essentiel de leurs textes ?

    Introduction : Généralement la littérature tente de refléter tous les aspects de la vie. Cependant, la poésie s’intéresse très fréquemment à la mort. En effet, la fin de toute existence offre aux poètes l’occasion d’exprimer leurs conceptions du monde, de l’amour et surtout de peindre la fragilité de nos êtres. Ronsard affirme, par exemple que « la mort guide nos pas ». Est-ce à dire que les poètes ne puissent s’affranchir de ce motif lyrique ? Ne peuvent-ils devenir les chantres du dynamisme, de...

    1801  Mots | 8  Pages

  • Etre humain et sujet de droit

    TD8 : « Etre humain et sujet de droit » Vocabulaire : Personnalité juridique : Aptitude à être titulaire de droits et assujetti à des obligations qui appartient à toutes les personnes physiques, et dans des conditions différentes aux personnes morales. Sujet de droits : Personne (physique ou morale) considérée comme support d’un droit subjectif ; titulaire du droit (sujet actif) ou débiteur de l’obligation (sujet passif). Droits subjectifs : Les droits subjectifs...

    1713  Mots | 7  Pages

  • Peine de mort

    Synthèse sur la peine de mort La réalisation du T.P.E Tout d'abord, j’ai choisi ce thème avec mon groupe pour les raisons suivantes ; la peine de mort est la peine la plus connue et la plus affreuse (peu importe la méthode utilisée) qu’un condamné ou prisonnier puisse connaitre. Suite à quelques films visionnés qui m’ont inspiré pour le sujet je me suis dit que ce serait un sujet intéressant à traiter avec le contexte historique de la peine de mort en France au XIXe et au XXe siècle...

    580  Mots | 3  Pages

  • Faut il penser la mort

    Faut il penser la mort? La mort est encore aujourd'hui , et seulement chez les personnes réticentes à faire face à leur mort, un sujet tabou et difficile à évoquer. Bien que tous les hommes soient mortels et qu'aucun d'eux se sent immortels ou ne songe vivre éternellement, très peu d'individus prennent conscience de leur propre mort. Elle reste toujours une catastrophe qui n'arrive qu'aux autres. Nous pouvons facilement comprendre pourquoi nous n'envisageons ps notre mort. le "je ne suis pas"...

    1200  Mots | 5  Pages

  • Le sujet de droit

    sont les sujets de droit. Pour être un sujet de droit c’est-à-dire pour pouvoir être titulaire d’un droit subjectif quel qu’il soit, il faut avoir la personnalité juridique. Cette dernière correspond à l’aptitude générale d’une personne à être titulaire de droits et d’obligations. On distingue alors les personnes physiques et les personnes morales. Les personnes physiques sont les êtres humains tel qu’ils sont considérés par le droit c’est-à-dire la personne humaine prise comme sujet de droit...

    3405  Mots | 14  Pages

  • La peine de mort et le catholicisme

    La position de la religion catholique face à bien des sujets s’est souvent retrouvée à changer. Leur idéologie face à la peine de mort n’échappe pas à cette tendance. En effet, selon les époques que l’on décide d’observer, elle sera pour et elle en fera abondement usage, ou sera contre et proscrira son usage. Selon moi il y a beaucoup de politique dans ses changements, et je ne serais pas surpris d’apprendre que leur réelle opinion sur le sujet est en fait la même depuis toujours. Mais d’abord, commençons...

    871  Mots | 4  Pages

  • La peine de mort

    C’est un sujet qui pose problème depuis des siècles, c’est pour sa qu’il faut l’ abordé avec un minimum de précaution, je veux dire : il ne s'agit pas de venir avec des slogans qui sont préparés à l’ avance pour tenter de démontrer que la peine de mort est utile à la société ou au contraire qu'elle ne mène à rien. Il faut en parler avec un certain recul afin d'essayer d'en percevoir tous les enjeux et les implications. Je vais donc tenter d'exprimer mon avis, non pas en tant que spécialiste mais...

    1193  Mots | 5  Pages

  • la mort

    I. Introduction : On parle assez peu de la mort, mais pourquoi ? A l'heure actuelle l'étape qui achève notre vie est comme mise de coté, elle fait peur et impressionne. C'est un mode inconnu, que nous essayons tous de fuir le plus longtemps possible. Si ce travail s'attache à savoir si nous pouvons toujours à l'heure actuelle mourir dans la dignité ce n'est pas par hasard. De fait, il y a plus ou moins un an, durant les vacances de Carnaval, mon tonton de 52 ans est décédé suite à une maladie...

    1239  Mots | 5  Pages

  • Experience de mort imminente

    EXPERIENCE DE MORT IMMINENTE SIMPLE HALLUCINATION OU VISION VERS L’AU- DELA ?     SOMMAIRE Introduction p4 I. Qu'est ce que l'EMI? p6 1) Origine de l’EMI p6 2) Historique des recherches médicales p8 3) Une énigme médicale qui repose sur des témoignages p10 II. Comment les scientifiques expliquent-ils le phénomène ? p17 1) Explications par la pharmacologie p17 2) Explications neurophysiologiques p18 III. Les limites de ces explications...

    8231  Mots | 33  Pages

  • Réfléction sur la mort ou la pitié

    FOSTER Lundi 09 mars 2015 1èreL Quiterie Dissertation Dans la littérature, les auteurs abordent beaucoup de sujets, plus ou moins importants. Tous ont leur propre idée sur ce sujet, et leur propre manière d’en parler. Pour nous faire réfléchir sur la mort, la littérature peut choisir de faire rire ou de susciter la pitié. Selon vous, laquelle de ces deux voix et la plus favorable à la réflexion ? La réponse de cette question est constituée de trois parties, la littérature à...

    621  Mots | 2  Pages

  • Montaigne et la mort

    mourir en 1580 ? 3 2) l’écriture comme projet : première réponse 4 3) les deux méthodes (préparation et diversion) : deuxième réponse 4 4) exercitation : troisième réponse 5 5) l’écriture comme geste : quatrième réponse 6 Conclusion : la mort et la place de la pensée 7       *********************     Remarque : toutes les références aux textes de Montaigne, ainsi qu’aux deux témoignages liminaires de Pierre de...

    4323  Mots | 18  Pages

  • La peine de mort selon camus et hugo

    Questions Première partie : Questions de lecture 1) Ces deux textes ont un sujet commun : la peine de mort. Albert Camus dans son texte argumentatif entame une réflexion sur la peine capitale dans son œuvre « Réflexions sur la guillotine in Réflexions sur la peine capitale » et Victor Hugo raconte le dernier jour d’un condamné à mort dans son récit éponyme. Ces deux ouvrages bien que différents en certains points (Albert Camus érige une réflexion tandis que l’œuvre de Victor Hugo est un récit...

    707  Mots | 3  Pages

  • La vie la mort

    SSH : I- La vie – La mort (Pr D Grimaud) Cours sous forme de QCMs au concours Introduction sur l’Ethique : Différence entre la morale et l’éthique. * La morale impose de faire le bien. Elle est Impérative, normative. Il y a une notion de récompense et de sanction. * L’éthique quant à elle est plus une réflexion sur les valeurs humaines (la vie, la mort, la personne, l’individu… le secret médical) Elle incite par la réflexion qu’elle propose a utiliser la meilleure voie dans l’acte...

    2388  Mots | 10  Pages

  • LA MORT DISSERTATION

    LA MORT Une des formes les plus accessibles pour expliquer le thème de la mort, serait à travers l’éducation dans les écoles comme un moyen de communication et d’enseignement pour en connaître un peu plus sur ce cycle à la fois naturel et inévitable. Quand nous parlons de la mort, nous disons que c’est quelque chose de naturel dans notre vie, c´est une étape de plus, concrètement, l’étape finale. Certains enfants en sont conscients, néanmoins la complication arrive quand il faut expliquer...

    768  Mots | 4  Pages

  • Pulsion de mort ; thanatos. intérêt philosophique

    Sigmund Freud, né le 6 mai 1856 à Freiberg (République Tchèque) et mort le 23 septembre 1939 à Londres (Royaume-Uni), est un médecin neurologiste, fondateur de la psychanalyse. Médecin juif viennois, il fait la rencontre de plusieurs personnalités importantes pour le développement de la psychanalyse, dont il sera le principal théoricien. Son amitié avec Wilhelm Fliess, sa collaboration avec Joseph Breuer, sa rencontre avec de nombreuses personnalités, son passage à la Salpêtrière de Jean-Martin Charcot...

    3711  Mots | 15  Pages

  • Incrée du sujet

    CIRCLES 1 Serge Lesourd 14/11/11 La création du sujet ou l’incréé du sujet Question de l’incréé du sujet Premier sens : le sujet est toujours incréé, il est une surprise, une création perpétuelle avec donc des conséquences éthiques dans la cure. Deuxième sens : Il existe un incréé du sujet, ce que le sujet ne fait pas advenir à sa subjectivité, ce que Lacan a appelé le Réel subjectif, et qui est en permanence dans la structure même du sujet. Cela pose une question de choix éthique au sens de...

    1531  Mots | 7  Pages

  • doit on assimiler sujet de droit et être humain

    DISSERTATION – Doit on assimiler sujet de droit et être humain ? Toute personne ou association est dotée de la personnalité juridique, c’est-à-dire qu’elle est apte à être un sujet de droit. Ce dernier est reconnu de plein droit sans distinction entre les personnes physiques et morales. On distingue différents types de droit : le droit objectif, le droit subjectif, le droit naturel et enfin le droit positif. Un droit est qualifié de positif lorsqu’il est posé comme tel, c’est-à-dire que c’est...

    1770  Mots | 8  Pages

  • dieu est mort

    Que Dieu soit mort n'est pas étonnant. Les dieux ont la manie de mourir pour ressusciter. C'est le cas d'Osiris et celui du Christ. La nouvelle de la mort de Dieu n'est donc pas une nouvelle. Mais quand on parle de la mort de Dieu, on fait référence à Nietzsche (in Zarathoustra). Cette fois-ci Dieu est bien mort et ne ressuscite pas, ce qui change tout. Et en effet, comment Dieu, cet immortel peut-il mourir? Peut-être parce que nous l'avons tué, peut-être parce que nous ne croyons plus en lui. Le...

    1210  Mots | 5  Pages

  • La peine de mort

    Posté le: Ven Juil 29, 2005 10:04 am Sujet du message: IMPORTANT : Introduction à la peine de mort pour vos exposés -------------------------------------------------------------------------------- De nombreux internautes préparent des exposés et recherchent ici des informations d'ordre général sur la peine de mort (en particulier aux Etats-Unis et dans le monde). Nous avons donc souhaité leur soumettre une "introduction au sujet" (certes non exhaustive) qui devrait les aider à mieux...

    670  Mots | 3  Pages

  • dissertation mort

    Il existe un sujet assez corsé, qui effraie beaucoup de gens sur la planète. Il ne faut pas non plus se fermer les yeux à ce sujet, mais plutôt se questionner sur qu’est- ce que ça signifie la mort. Serait-ce le début d’une nouvelle existence ou simplement la fin de notre cheminement. Moi je ne banalise pas ce sujet, mais j’essaie plutôt d’y porter un jugement positif. Chaque personne à une vision différente, mais il en reste à se questionner à l’idée de ou la mort nous mène-t-elle. Selon l’école...

    678  Mots | 3  Pages

  • Anthologie sur la mort

    Préface sur la mort Ami lecteur, l'anthologie que tu t'apprêtes à lire regroupe des auteurs de différentes époques, de différentes moeurs et de différents contextes historiques. Ils ne se sont pour certains jamais connus, sinon par leurs oeuvres laissées à la postérité. Mais il réside cependant, et c'est la raison d’être de cette anthologie, un thème que chacun traita au cours de sa vie : celui du trépas. La mort est en effet une réalité qui nous rattrape tous à un moment ou un autre, nous...

    1457  Mots | 6  Pages

  • La mort

    La mort En classe, nous avons effectué une discussion à propos de la mort. La mort est l'arrêt irréversible des fonctions vitales : arrêt du coeur et de la respiration ou arrêt de l'activité cérébrale appelé mort cérébrale. En France, l'espérance de vie est de 77 ans pour les hommes et de 84 ans pour les femmes ; un quart des décès ont lieu avant l'âge de 65 ans. Dans notre pays, les principales causes de décès des adultes sont les maladies cardio-vasculaires (30%), les cancers (29%) et...

    762  Mots | 4  Pages

  • La peine de mort au Canada

    de réinstaurer la peine de mort au Canada ? Cette question normative donne lieu à différentes opinions partagées sur le sujet. Elle offre une action que le gouvernement pourrait possiblement poser afin d’apporter des changements dans la façon de juger les crimes les plus graves. Cette question souligne également l’interrogation à savoir ce qu’il serait bon de faire ou ce qu’il ne l’est pas. Le texte suivant permettra de bien comprendre tous les aspects de la peine de mort. Tout d’abord avec une compréhension...

    2033  Mots | 9  Pages

  • La philosophie et la mort

    Introduction La mort s’oppose à l’existence, mais c’est le temps qui les réunit. En effet, hormis Dieu peut-être, exister n’a de sens que dans le temps ; quant à la mort, elle représente, pour l’homme, la preuve la plus incontournable de sa nature temporelle et terrestre : la mort est ainsi l’épreuve même et ultime du temps. C’est cela qu’on appelle la “finitude” humaine. Dans son livre La mort, V. Jankélévitch organise son approche de la question selon les trois temps successifs : avant la mort, pendant...

    4760  Mots | 20  Pages

  • Contre la peine de mort

    Découvrir le site entier pour d'autres sujets Projet de lecture intégrale pour une classe de 3ème Objectifs : *Lire une nouvelle du 19ème siècle (I.O.) * Etudier la structure narrative du texte * Mettre en évidence la visée argumentative du texte narratif* Etudier le discours argumentatif dans la dernière partie de l’œuvre Problématique retenue : * Comment Hugo relate et exploite un faits diverspour servir son engagement contre la peine de mort. Le romancier au service du tribun. ...

    1370  Mots | 6  Pages

  • Mort a crédit

    Cet extrait est l'incipit de Mort à crédit écrit par Louis-Ferdinand CELINE en 1936. Le narrateur nous raconte la mort de son amie Madame Bérenge et fait un commentaire du chagrin des hommes. On peut tenter de trouver différent axes dans ce texte. Une première partie jusqu'à « dans un coin du monde » où le narrateur ne parle que de sa condition à lui et de ses connaissance de manière très vague, une deuxième de « Hier à 8 heures » jusqu'à « Son képi » ou il est question de son amie Madame Bérenge...

    1894  Mots | 8  Pages

  • L'abolition de la peine de mort aux etats-unis

    font parti du cercle restreint des démocraties libérales qui appliquent la peine de mort. Cette peine est un des sujets de controverse entre les États-Unis, où la population est au plus bas aux deux tiers favorable à la peine de mort, et certains pays ou groupes politiques présents dans des États ayant aboli la peine de mort ou bien entre les états américains eux mêmes. L'évolution en faveur de la peine de mort ou de son abolition est en dents de scie depuis les années 1960. Une seule fois, en...

    976  Mots | 4  Pages

  • La littérature et la mort

    La littérature et la mort Apophtegme d’’Epicure « Si la mort est là, je ne suis plus, si je suis, elle n’est pas là. C’est irréfutable. » Mort est indescriptible, inénarrable. Elle est anéantissement de la conscience de soi. Lucrèce : l’homme s’indigne d’avoir été créé mortel, sans voir que, dans la mort, il n’y aura pas d’autre lui-même qui, demeuré vivant, puisse déplorer sa propre perte et, resté debout, gémir de se voir gisant en terre… Absence d’un être cher est d’autant plus douloureuse...

    2148  Mots | 9  Pages

  • Anthologie de la fable ayant pour theme la mort

    Anthologie de la fable ayant pour theme la mort Preface Jean de La Fontaine est né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry et mort le 13 avril 1695 à Paris ; c’est un poète français de la période classique dont l'histoire littéraire retient essentiellement les Fables. On lui doit cependant des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d'opéra qui confirment son ambition de moraliste. C'est en effet en s'inspirant des fabulistes de l'Antiquité gréco-latine et en particulier d'Ésope...

    733  Mots | 3  Pages

  • La vie, l'existence et la mort

    LA VIE L’EXISTENCE ET LA MORT OVONO BEH Mauclair, Professeur de Philosophie à l’Institution Immaculée Conception de Libreville_GABON http://mobphilosophie.blogvie.com/2012/06/13/la-vie-lexistence-et-la-mort/ Introduction La vie peut se définir comme la somme des mécanismes qui organisent et structurent l’organisme. La vie se donne donc, dans le passage de la 1 sur 613/12/2012 20:27 » LA VIE, L’EXISTENCE, ET LA MORT le portail des grands débats philosophiques » Blog ... II-Les fondements...

    3007  Mots | 13  Pages

  • La vie et la mort La Fontaine

    traité d'un sujet assez complexe : la mort. Dans le livre VIII de son recueille de fable c'est un sujet assez présent, ce qui amène à se demander Comment La Fontaine à travers ces fables présente-t-il la mort et quels attitudes les hommes ont-ils face à elle ? Pour répondre à cette question nous verrons dans un premier temps comment est présenté la mort et les sentiments des hommes face à elle, ensuite nous nous pencherons sur la réflexion personnelle du fabuliste et son avis sur le sujet, enfin nous...

    806  Mots | 4  Pages

  • Est il sage de penser a la mort ?

    penser a la mort ? La mort est un sujet difficile et, dans notre civilisation actuelle, tabou. D’un point de vue philosophique, ce thème est bien entendu étroitement lié à celui du temps et de la religion. Qu’elle soit religieuse ou philosophique, toute réflexion sur la mort est profondément paradoxale. En effet, si l’homme est le seul animal qui sache qu’il doit mourir, son savoir sur la mort est opaque et ambigu : certes, je saisis empiriquement la mort d’autrui, mais ma propre mort semble m’échapper...

    1677  Mots | 7  Pages

  • La peine de mort

    Bucur Nicole, 6TA Contre la peine de mort 10 juin 2005, Australien trafiquant de drogues éxécuté au Vietnam. 13 juin 2005, Michael Ross, un tueur en série, éxécuté au Connecticut. 19 juillet 2005, 2 homosexuels éxécutés en Iran. On ne peut échapper à la controverse concernant la peine de mort, sujet qui occupe une place importante dans l’actualité. Depuis 2003 se tient chaque année, le 10 octobre, la journée mondiale contre la peine de mort. En Belgique, où elle a été abolie officiellement...

    975  Mots | 4  Pages

  • La peine de mort

    SUJET : Etait-il utile de constitutionnaliser l’interdiction de la peine de mort ? Lors de la séance publique au Sénat le 7 février 2007, Robert Badinter qui est alors le rapporteur du projet de loi constitutionnelle relatif à l’interdiction de la peine de mort, déclare que « La constitutionnalisation de l’interdiction […] marque le refus absolu de la peine de mort : il n’y aura plus de justice qui tue au nom du peuple. ». Une modification de la Constitution rendrait possible la ratification...

    2814  Mots | 12  Pages

  • Philosophie : la mort kierkegaard

    De quelle manière la pensée de la mort, peut-elle nous inciter à vivre ? Dans quelle mesure la certitude de notre mort influence-t-elle les choix que nous faisons au cours de notre vie? Dans ce texte, KIERKEGAARD nous parle de la mort, en distinguant trois sortes de comportements face à la pensée de la mort, il distingue alors « l’homme charnel » qui s’adonne à tous les excès , tous les plaisirs de la vie, puis l’ « esprit plus profond » qui lui est dans une situation de désespoir, proie à l’inaction...

    1210  Mots | 5  Pages

  • L'amour et la mort dans Tristan et Iseult

    La relation entre l’amour et la mort D’abord, l’étude que je vous présente est basée sur la relation qui existe entre l’amour et la mort dans l’histoire de Tristan et Iseult. La légende des amants occupe ainsi dans la littérature du Moyen Âge une place centrale. En premier lieu, pour faire cette étude, je vais aborder principalement la version de Béroul et de Thomas mais sans écarter, bien sûr, les autres versions qui concernent cette légende comme, par exemple, la version de René Louis...

    2445  Mots | 10  Pages

  • Psychose, forclusion du nom du père et pulsion de mort

    a pour but d’étudier les liens qu’il existe entre psychose et pulsion de mort à la lumière des théories de Jacques Lacan. Dans une première partie, nous tenterons d’expliquer le concept de forclusion du Nom du Père qui, selon Lacan, est déterminant dans l’installation de la psychose. Ensuite, nous nous focaliserons sur le rapport à l’Autre du psychotique et tenterons de le mettre en lien avec la notion de pulsion de mort. "C'est dans un accident dans le registre du signifiant, à savoir la « forclusion...

    2925  Mots | 12  Pages

  • La peine de mort

    La peine de mort : « L’abolition universelle est en marche » Bibliographie BADINTER Robert, "L’abolition universelle est en marche", in l’Histoire, n°357, octobre 2010, pp. 44-45 et p. 47. Explication sur le choix de l’article La peine de mort est un sujet qui est souvent traité dans les journaux, les livres ou encore les films car il fait souvent débat. Beaucoup de pays ont interdit la peine capitale mais je sais que certains pays, comme la Chine ou les USA, pratiquent encore ce châtiment...

    775  Mots | 4  Pages

  • La mort dans notre société

    LA MORT DANS NOTRE SOCIETE PROBLEMATIQUE : Comment est perçue la mort dans notre société ? I-L ’idée de la mort. II-Evolution de la vision de la mort dans notre société depuis l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui. III-Regard sur la mort au XI ème siècle. Introduction : Depuis toujours, la mort ne cesse d’alimenter la philosophie, les cultures, les croyances et l’histoire des civilisations. Son interprétation et sa représentation varient d’une région du monde à l’autre, mais aussi d’une époque...

    1366  Mots | 6  Pages

  • Le theme de la mort en poésie

    personnelle les plus intense. Des thèmes aussi différenciés que l’amour, la passion ou la mort sont traités. Mais dans quelles mesures peut-on dire que la mort est un des sujets de predilection des poetes lyriques ? Apres avoir vu que les poetes lyriques semblent inspiré par les dieux, nous verrons que la mort, touche aussi et surtout à tout ce qui a un rapport avec la vie. Enfin, les poetes traite de la mort pour célevrer la vie. Le lyrisme ne saurait se reduire à la seule manifestation des...

    1026  Mots | 5  Pages

  • La peine de mort

    crimes dangereux tandis que d’autres défendent son utilisation. Ce différend provoque une importante controverse. Pour traiter ce sujet, je vais élaborer sur ce qu’est la peine de mort, discuter des arguments favorisants son abolition ainsi que ceux démontrant son importance pour ensuite donner mon opinion personnelle. Autrefois, on avait recours à la peine de mort partout à travers le monde par contre, cette pratique fut questionnée à partir de l’époque des lumières et incite actuellement une...

    542  Mots | 3  Pages

  • peine de mort

    Dissertation, Maria Sapak 5D La peine est pratiquée depuis l’Antiquité et on peut prouver cela par différents documents qui ont été retrouvé. La peine de mort est une peine prévue par la loi consistant à exécuter une personne ayant été reconnue coupable d'une faute qualifiée de « crime capital1 ». De nos jours, elle est désapprouvée par les institutions internationales comme l'Organisation des Nations Unies (ONU). Mais parmi les démocraties industrialisées d’aujourd’hui, seules deux la pratiquent...

    1190  Mots | 5  Pages

  • Expérience de mort imminentes

    [18],[19]. La compréhension religieuse du phénomène[modifier] De nombreux aspects des récits d'expériences de mort imminente font état de phénomènes qu'on retrouve dans des textes sacrés, dans le mouvement spirite, le thème hindouiste du karma, de la réincarnation ou des phénomènes paranormaux. Même si certains prétendent que ce sont des expériences de type EMI qui ont influencé la rédaction de textes religieux, il est plus communément admis que le scénario des EMI est une création du cerveau...

    1805  Mots | 8  Pages

  • La mort et le bucheron

    La Mort et le Malheureux La Mort et le Bûcheron Simonide, sans l'avoir cherché, est préservé par les Dieux. Le Malheureux et le Bûcheron croient un moment que la Mort pourrait les préserver. Cette illusion ne dure pas. Fable XIV : Les Dieux préservateurs apparaissent à la porte d'une maison où se trouve Simonide pour l'avertir. Fable XV : la Mort vient frapper à la porte du Malheureux qui l'a appelée, mais il la chasse dès qu'il la voit. Fable XVI : le Bûcheron, sans avoir même entraîné la Mort...

    1090  Mots | 5  Pages

  • Corpus peine de mort

    différentes visions sur la peine de mort. Nous allons donc nous demander quels sont les arguments utilisés pour argumenter sur le sujet de la peine de mort dans ces textes. D’autre part, la peine de mort est une forme de justice archaique. En effet, le document B: Discours de Jaune Jaurès à la Chambre des députés, le 18 novembre 1908, souligne que “la peine de mort est atroce, qu’elle est une forme de la barbarie” (l.14). De plus, pour remarquer la cruauté et morbidité du sujet , Jean Jaure s’adresse au public...

    1041  Mots | 2  Pages

  • Doit-on assimiler sujet de droit et être humain?

    Dissertation TD – séance n°4 Doit-on assimiler sujet de droit et être humain ? Depuis le 20ème siècle, l'ensemble des auteurs sont d'accord pour reconnaître que toute personne physique vivante est un sujet de droit. Carbonnier disait « la personne physique c'est l'individu, c'est l'être humain, tel qu'il est pris en considération par le droit ». En effet l'être humain n'est rien si il ne bénéficient pas d'une personnalité juridique et pendant longtemps les esclaves et plus récemment les personnes...

    5823  Mots | 24  Pages

  • Préface d'une anthologie sur la mort

    La mort : un défi de la vie Préface L’omniprésence de la mort dans la société humaine, sujet des plus anciens, a fait de cette dernière un thème très prisé des auteurs. Comment l’homme accepte-t-il sa fin ? Pourquoi la mort, phénomène naturel, fait-elle tant souffrir et parler les hommes depuis des millénaires ? L’âme humaine a-t-elle une place dans quelque paradis ? La mort donne-t-elle lieu à une nouvelle vie autre part, ou bien dans la peau de quelqu’un d’autre ? La religion...

    2851  Mots | 12  Pages

  • Mecanisme de defense face a la mort

    Nous avons choisi de traiter le sujet de la fin de vie, afin d’étudier le vécu que génère cette situation du point de vue des différents acteurs, à savoir la personne soignée, l’entourage et le soignant. Dans un premier temps voici la définition de l’Organisation mondiale de la santé, concernant les soins palliatifs. Ce sont des « Soins actifs, complets, donnés aux malades dont l'affection ne répond au traitement curatif. La lutte contre la douleur et les autres symptômes, ainsi que la prise...

    1040  Mots | 5  Pages

  • Le mort joyeux

    novembre 2011 Français : Commentaire de texte Texte : Le mort joyeux de Charles Baudelaire Le mort joyeux est un poème issu du recueil de poème de Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal, œuvre lyrique publiée en 1857. Dans ce texte l'auteur met en avant un personnage qui s'exprime sur sa mort et ce qu'il en suivra. Pour commencer, nous analyserons comment est perçue la mort par le personnage, puis nous étudierons de quel manière la mort devient méliorative, et pour finir nous verrons les clefs...

    1424  Mots | 6  Pages

  • La mort et le bûcheron

    « La Mort et le Bûcheron » INTRODUCTION Le texte que nous allons analyser / étudier est une fable de La Fontaine, poète de Cour, né en Province au XVIIe siècle et incarnant parfaitement l’esprit classique de l’époque. La parution de ses Fables en plusieurs recueils lui assura d’ailleurs un succès immédiat dans les Salons littéraires. La fable en question intitulée « La Mort et le Bûcheron » appartient au 1er livre I dédicacé à Monseigneur le Dauphin ; la dédicace pose d’ailleurs d’entrée la...

    3659  Mots | 15  Pages

  • pensez vous que l'on puisse traiter de sujets graves ....

    pas des limites ? I. L’humour rend plus réceptif aux sujets sérieux 1. Qu’est-ce qu’un sujet « grave » ou « sérieux » ? Que veut dire Nietzche quand il affirme que l’homme « souffre profondément » ? Que faut-il entendre par « sujet sérieux » ou « grave » ? Sans doute les sujets qui touchent à la condition humaine : la vie et la mort, l’ignorance de son destin. Cependant, à travers toutes les formes d’art, les hommes abordent aussi des sujets sérieux moins philosophiques, plus concrets, tels les...

    1896  Mots | 8  Pages

  • Peine de mort

    Collectif, «Rétablir la peine de mort», La presse, 10 avril 2013 (consulté le : 16 avril 2013) http://www.lapresse.ca/debats/debat-du-jour/201202/02/01-4492042-retablir-la-peine-de-mort.php Jean Gouin Directeur général de la Fédération des médecins résidents du Québec Chaque fois que les médias nous rapportent des crimes crapuleux, nos émotions prennent rapidement le dessus, surtout lorsqu'il s'agit de crimes commis par des pédophiles. Ma première réaction, et je peux vous dire qu'elle...

    2486  Mots | 10  Pages

  • Peine de mort

    SUJET : La peine de mort Contre la peine de mort En premier lieu, je crois que le système judiciaire est défaillant et qu’il peut s’y glisser quelques erreurs. Dans le passé, il y eut beaucoup trop d’erreurs condamnant des accusés à une mort qu’ils ne méritaient point. En effet, il est arrivé quelquefois qu’après l’exécution du prétendu coupable, le réel meurtrier venait se livrer et avouer son ignoble geste sur l’ordre de sa mauvaise conscience. Comme les enquêtes ne sont pas toujours menées...

    651  Mots | 3  Pages

  • Droit des personnes et des biens. vie et mort des personnes physiques

    Chapitre I- Vie et mort des personnes physiques : Le droit civil traite des personnes physiques, morales et de la famille. Le mot « personne » vient de « persona » qui désigne le masque spécifique donné à un acteur dans le théâtre antique (masques très déterminés, qui permettent d’identifier rapidement le rôle du personnage.) Le Droit civil va s’intéresser à la personne en ce qu’elle a une personnalité juridique (capacité à agir juridiquement).Pour cela, il faut être titulaire de droits. Le...

    2266  Mots | 10  Pages

  • Le poète peut-il etre motivé par n'importe quels sujets ?

    poètes ou les chanteurs tentent des sujets plus originaux, même si l'amour reste le thème le plus abordé. Le poète peut-il être motivé par n'importe quel sujet, même si ce dernier n'est pas axé sur le sentiment ? Nous tenterons de répondre à cette question, et pour ce, nous allons présenter la thèse refusée suivante : tous les sujets ne pourraient être l'objet d'un poème. Ensuite, nous soutiendrons la thèse contraire : un poème peut être écrit sur n'importe quel sujet. Tout d'abord, beaucoup de personnes...

    1061  Mots | 5  Pages

tracking img