Économie

727 mots 3 pages
La demande du marché.

· Demandes individuelles et demande du marché.

Si les demandes individuelles sont décroissantes, l'agrégation de ces demandes donne une demande de marché décroissante.

La demande de marché peut être décroissante même si les demandes individuelles ne l'étaient pas. Ex : pour une voiture, si elle est au dessus d'un certain prix, on attend ; à un certain prix, on achète. Mais même si le prix est faible, on achète une seule unité.

· L'effet d'un impôt indirect.

Un impôt indirect frappe un bien. Un impôt direct frappe les personnes physiques ou morales.

2 types d'impôt indirect : - un impôt spécifique = il correspond à une valeur fixe par unité vendue.

- un impôt ad valorem = il dépend de la valeur des biens.

Avec l'apparition d'un impôt indirect :

le prix producteur = le prix consommateur - le coût de l'impôt.

Le coût marginal de production ne change pas, mais la nouvelle offre se déplace vers le haut à gauche ( déplacement de O1 en O2).

Le gain pour l'état apporté par cet impôt est donc égal au coût unitaire de cet impôt multiplié par la quantité vendue de bien frappé par cet impôt.

Dans le cas d'une demande très élastique, la mise en place d'un impôt indirect, fait peu évoluer le prix d'équilibre, alors que la quantité d'équilibre varie beaucoup.

Le consommateur paye une part très réduite de l'impôt, alors que le producteur en paye une part importante.

Dans le cas d'une demande très inélastique, la mise en place d'un impôt indirect entraîne une variation importante du prix d'équilibre, et une faible variation de la quantité d'équilibre.

Le consommateur paye une part très importante de l'impôt, alors que le producteur n'en paye qu'une part très réduite.

Mesure quantitative de la sensibilité de la demande

· La mesure de l'élasticité.

Valeur absolue de la pente » , mais cette formule donne des résultats différents selon l'unité utilisée.

Pour mesurer l'élasticité, on prend une formule qui ne

en relation

  • Economie
    266 mots | 2 pages
  • Economie
    4159 mots | 17 pages
  • Economie
    318 mots | 2 pages
  • Economie
    3185 mots | 13 pages
  • Économie
    3385 mots | 14 pages
  • Economie
    360 mots | 2 pages
  • Économie
    1458 mots | 6 pages
  • Economie
    13562 mots | 55 pages
  • economie
    3070 mots | 13 pages
  • Economie
    974 mots | 4 pages