Éducateur

Pages: 5 (1022 mots) Publié le: 6 janvier 2012
Aujourd'hui présente sur quasi toutes les latitudes, adaptée aux diverses sensibilités culturelles, rendue célèbre par Saint Bernard, la vie cistercienne trouve son origine au Moyen Age. Enracinée dans le monachisme bénédictin, elle est un fruit de la réforme grégorienne.
Dans la mouvance de la réforme grégorienne, le XI° siècle est marqué par un élan de renouveau monastique caractérisé par unretour aux sources de la tradition. La recherche d'une interprétation de la Règle de Saint Benoît allant dans le sens de plus d'authenticité, d'un plus grand dépouillement liturgique et matériel va à l'encontre du pompeux monachisme clunisien souvent mêlé aux "affaires du siècle". De nouvelles fondations bourgeonnent un peu partout en France et dans le Nord de l'Italie dans lesquelles s'inscrit laréforme de Cîteaux.
Le 21 Mars 1098, une vingtaine de moines, sous la conduite de leur abbé, Robert, quittent l'abbaye de Molesme à Langres et se rendent en un lieu désert, Cîteaux, au sud de Dijon pour y fonder le "Nouveau Monastère". "Ecole de l’amour", leur but est de chercher Dieu dans la pauvreté et la solitude évangéliques, soucieux d'une fidélité intégrale à l'idéal bénédictin. La liturgieest plus sobre, le travail manuel remis à l’honneur.
En raison de difficultés matérielles, du peu de recrutement, les débuts sont difficiles. Albéric succède à Robert rappelé par les moines de Molesme désireux de retrouver "leur" abbé. Nous devons à Albéric la construction du monastère et l'institution des moines convers*. En 1108, un Anglais, Etienne Harding, devient abbé.
 
Réponse auxappels de l'Esprit pour son temps, le "Nouveau Monastère" ne tarde pas à prendre son essor : les vocations affluent. En 1113, une première fondation donne le coup d'envoi à l'expansion de la réforme. La même année, Bernard de Fontaine, ainsi qu'une trentaine de ses parents et amis, se présentent à Cîteaux et lui donnent une impulsion décisive.
 Les fondations se multiplient alors, unies entre ellespar la Charte de Charité. Dès 1125 au Tart dans le diocèse de Langres éclot la première communauté de moniales dont la première abbesse est Elisabeth de Vergy. Très vite des monastères bénédictins, dont les moines de Sainte-Marie du Rivet en 1189, embrassent la réforme.
 
            En 1298, bénéficiant du charisme et de l'action de Saint Bernard, de ses écrits porteurs d'une véritable doctrinespirituelle, l'abbaye de Cîteaux est à la tête d'un Ordre constitué de près de 500 monastères.
 
            A partir du XIV° siècle, divers facteurs, – le développement urbain,  l’apparition des ordres mendiants, l’abolition du servage et surtout les grands fléaux que furent la peste noire, la guerre de Cent Ans, l’exil des papes d’Avignon et sa conclusion, le Grand Schisme –  amorcent unepériode de déclin. En point d’orgue, le régime  de la commende*** et les taxes  causent des ravages tant matériels que spirituels. Avec le séisme que représente la Réforme Protestante, des pans entiers de l’ordre s’effondrent…  Après différentes tentatives de reprises en main sporadiques et éphémères, l’Italie, l’Espagne, la France, avec l’œuvre des « congrégations » qui fédère des abbayes en vue d’unrenouveau de l’idéal cistercien voient se lever une lueur…  
Au XVII° siècle libertin, l’abbé Armand Jean Le Bouthiller de Rancé, un intellectuel brillant et mondain, à la suite d’une forte expérience intérieure, se présente au monastère de la Trappe de Soligny en Normandie dont il était abbé commendataire. Il trouve une communauté moribonde. Les moines jouent à la pétanque dans un monastère enruine… Décadence… Fort de son expérience de prière et d’un tempérament énergique, Dom Armand s’avère un réformateur zélé. Il restaure la régularité monastique ainsi que la vie fraternelle. Son entreprise fait tache d’huile, il est à la tête de la réforme nommée « trappiste » ou « étroite observance ». Malheureusement ce renouveau ne fait pas l’unanimité de la famille cistercienne qui est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Educateur
  • Educateur
  • educateur
  • Educateur
  • Educateur
  • éducateur
  • Éducateur
  • educateur spécialisé

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !