Être

2551 mots 11 pages
Être
Le concept d'être désigne en général ce que nous ressentons exister d'une manière ou d'une autre dans la perception, qu'elle soit sensible ou intelligible. L'étude de l'être est appelée ontologie ou métaphysique.
On peut analyser l'être par différentes méthodes (en suivant des distinctions classiques, cf. Parménide, Aristote, Thomas d'Aquin, Pascal, Descartes, Kant, etc).
• Une analyse du mot (einai, esse, sein, to be, essere, etc.) permet de distinguer deux sens fondamentaux : être tel ou tel, ou être d'une manière absolue.
• Le concept peut aussi s'analyser à partir des catégories linguistiques sous lesquelles il se présente.
Ces dernières distinctions, en plus d'être des analyses linguistiques, déterminent également pour une bonne part les sens essentiels de l'analyse métaphysique. Ce sont des catégories au moyen desquelles le réel est appréhendé, conçu et théorisé, selon diverses interprétations philosophiques et scientifiques ; elles permettent en outre de clarifier un concept qui reste assez confus.
Généralités
Pour les philosophes depuis l'antiquité la question de l'être est à la fois la plus évidente, car la première, et en même temps la plus compliquée, cela car manquant de référentiels, les philosophes ne savent à quoi la rattacher de plus général afin de pouvoir complètement la cerner.
Platon pensait que le monde des idées existait de manière concrète, à la manière des êtres réels et donc qu'il représentait une réalité à part entière, alors que maintenant les philosophes admettent que les idées ne sont que des propositions logiques, mais que l'idée d'un cercle, par exemple, n'existe pas comme existe un objet réel. Seuls existent les objets (matériels), c'est-à-dire ceux qui appartiennent au réel.
La question de l'être fut le thème principal de la philosophie d'Heidegger. Au sein de cette problématique qu'il ne fit que cerner mais qui resta pour lui un mystère, il distingua l'être de l'étant. Les étants sont les êtres qui existent alors

en relation

  • Etre ou ne pas etre
    690 mots | 3 pages
  • Être ou ne pas être
    634 mots | 3 pages
  • Etre ou ne pas etre ?
    1213 mots | 5 pages
  • Etre ou ne pas être
    1805 mots | 8 pages
  • Etre ou ne pas etre?
    348 mots | 2 pages
  • Etre ou ne pas etre
    418 mots | 2 pages
  • Etre ou ne pas être
    320 mots | 2 pages
  • Être ou ne pas être
    492 mots | 2 pages
  • Etre ou ne pas etre
    432 mots | 2 pages
  • Etre ou ne pas etre
    351 mots | 2 pages