Îronie

1286 mots 6 pages
Histoire de la gastronomie espagnole
Les différentes cultures s'étant établies en Espagne à travers les siècles ont chacune laissé leurs traces dans plusieurs aspects : la langue, la musique, l'art, l'architecture et bien sûr la cuisine.

Gastronomie espagnole : géographie
L'histoire et les caractéristiques de la gastronomie d'un pays dépendent beaucoup de sa situation géographique. L'Espagne est en grande partie entourée d'eau. Les fruits de mer sont donc la base de nombreux plats typiques espagnols et font que l'on qualifie la gastronomie espagnole de cuisine méditerranéenne. Le reste de la géographie espagnole comprend des montagnes, des pâturages, des côtes, etc. Il existe donc une grande variété de produits frais. Exemples : le célèbre jambon cru provient des montagnes, les vignes et oliveraies se déploient le long des vastes paysages et les fruits et légumes proviennent de diverses régions du pays.

Gastronomie espagnole : les différentes cultures
De nombreuses civilisations étant passées par l'Espagne ont influencé la cuisine espagnole. Les Phéniciens ont notamment laissé de nombreuses recettes de sauces, les Grecs sont ceux qui ont fait découvrir la saveur de l'huile d'olive aux Espagnols et les Romains, Carthaginois et Juifs ont intégrés aux plats espagnols leurs propres ingrédients. Cependant, ce sont réellement les Maures qui ont pendant plusieurs siècles influencé la gastronomie espagnole en général. Ils ont notamment apporté des fruits et des noix qu'ils combinaient beaucoup avec la viande ou le poisson. Le riz, et par conséquent une grande partie des plats typiquement espagnols, est également arrivé avec les Maures ainsi que les épices : safran, cannelle et noix de muscade mais aussi le célèbre gazpacho. Conclusion ? Ce que l'on considère "plat typique espagnol" n'existerait peut être pas aujourd'hui si ces différentes civilisations et leur culture n'avaient pas apporté leurs propres ingrédients.

L'influence des Amériques sur la

en relation

  • Ironie
    256 mots | 2 pages
  • Ironie
    1760 mots | 8 pages
  • Ironie
    463 mots | 2 pages
  • Rabelais ironie
    3719 mots | 15 pages
  • Ironie
    837 mots | 4 pages
  • Ironie
    995 mots | 4 pages
  • ironie tragique
    1005 mots | 5 pages
  • Ld ironie
    1410 mots | 6 pages
  • Ironie candide
    1650 mots | 7 pages
  • Ironie voltairienne
    5910 mots | 24 pages