100 dangers mauvaise alimentation anthony 1

714 mots 3 pages
ALERTE, DANGERS D’UNE MAUVAISE ALIMENTATION!

Pour tout athlète de haut niveau, l’alimentation joue un rôle extrêmement important dans leur performance. Une mauvaise diète entraîne plusieurs conséquences qui peuvent se manifester après un seul repas de malbouffe! La malbouffe se définit tout d’abord comme un produit alimentaire de mauvaise qualité qui nuit à la santé. Les hamburgers, les frites et les sodas sont sûrement les aliments les plus connus sous le nom de «malbouffe». La plupart des conséquences de ce type d’alimentation surgissent à long terme. Pourtant, plusieurs ignorent les dommages à très court terme qu’engendre le «fast-food», qui sont surtout dévastateurs pour des athlètes de haut niveau.

À court terme, les effets négatifs de la malbouffe peuvent se résumer à quatre éléments: léthargie (lenteur, manque d’énergie et fatigue), lourdeur d’esprit, avidité et baisse de la dilation des artères. Léthargie, car le corps a besoin de certaines protéines que la malbouffe ne contient pas, pour faire le plein d’énergie. Ce type d’alimentation provoque aussi de l’avidité, parce qu’en mangeant des produits alimentaires de mauvaise qualité, et qui ne possèdent donc pas tous les nutriments nécessaires, l’organisme est en manque de ces nutriments. L’individu aura alors encore faim et consommera davantage pour compenser ce manque, ce qui déstabilisera sûrement la masse corporelle de l’athlète. De plus, la malbouffe peut entraîner une baisse de la dilatation des artères, et ce, après un seul repas! En effet, une étude menée par des chercheurs du Centre ÉPIC démontre, qu’après un seul repas de malbouffe essentiellement composé de gras saturés, celui-ci nuit à la santé des artères: ces derniers se dilateraient 24% moins bien qu’à l’ordinaire! Ce qui veut dire que les artères, ces vaisseaux sanguins qui transportent du sang en provenance du cœur vers les organes, «se resserrent» de 24%: le cœur a plus de difficulté à pomper le sang quand les «tuyaux» sont plus petits.

en relation

  • word
    7008 mots | 29 pages
  • le leviathan
    76746 mots | 307 pages
  • Leviathan 1 er partie
    80006 mots | 321 pages
  • Youtube
    5646 mots | 23 pages
  • la maternité à moindre risque
    21336 mots | 86 pages
  • Etudes économique
    179983 mots | 720 pages
  • Ku klux klan
    10184 mots | 41 pages
  • Malcolm de chazal
    84944 mots | 340 pages
  • Traverse
    24836 mots | 100 pages
  • cas dunod
    40823 mots | 164 pages