Abel et caïn, baudelaire

Pages: 9 (2157 mots) Publié le: 8 mai 2011
Exposé Caïn et Abel

Charles Baudelaire est un célèbre poète du XIXème siècle. Dans son poème "Abel et Caïn", situé dans la partie "Révolte" des Fleurs du Mal rédigé en 1857, nous allons examiner le rapport qu'il a entretenu avec le mythe biblique "Caïn et Abel : les frères ennemis", extrait de la Genèse IV 1-16. Effectivement, nous devons nous demander comment Baudelaire a retranscrit lemythe biblique ? Tout d'abord, nous verrons que le poète maudit s'accapare le texte de la Genèse. Puis, nous verrons, qu'il réinterprète le mythe biblique dans son époque. Enfin, nous examinerons en quoi cette transposition temporelle est utilisée à des fins historiques.

En effet, Baudelaire n'hésite pas à nous proposer sa retransposition du célèbre mythe. Il use de la forme poétique, doncdes vers, pour nous proposer une réinterprétation du premier meurtre de l'histoire de l'humanité. L'écrit est donc structuré en deux parties, la première servant probablement à raconter l'histoire du mythe. Quant à la seconde, elle semble proposer comme une morale, dans le sens large du terme. Le découpage est donc différent de celui de la Genèse. Le dialogue a été supprimé, Dieu n'intervient pas.Le dernier vers "Et sur la terre jette Dieu !" relègue Dieu à un rang inférieur que celui de divinité. Pourtant, nous pouvons faire la remarque suivante : le découpage syllabique est composé d'octosyllabes (vers 1-2 "Race d'Abel, dors, bois et mange ; Dieu te sourit complaisamment."). Or, dans sa Métrique des Fleurs du Mal (1989), Benoît de Cornulier écrit que Baudelaire détourne un modèle"catéchistique", dans le quel on usait de tournures adverbiales pour réciter le premier Commandement "Un seul Dieu tu adoreras ...". Par conséquent, la forme octosyllabique et les tournures stylistiques telles que "Rampe et meurs misérablement" (vers 4), " ta charogne engraissera le sol fumant " (vers 25-26) concorde avec ce qu'a écrit de Cornulier. Il est clair que Baudelaire conserve des traces ducantique (par exemple, les Dix Commandements) pour écrire sa version d'Abel et Caïn.
C'est pourquoi nous en venons à expliquer que l'écrivain s'approprie le mythe biblique en lui imposant son propre style. Il est fort probable que l'auteur cherche à faire émaner de son poème, une autre force que celle véhiculée par le texte de la Genèse. Effectivement, tout l'écrit est construit sous formed'opposition. En outre, nous remarquons qu'il utilise l'anaphore pour répéter ce même terme en début de chaque strophe "Race d'Abel ..." (vers 1-5-9-13-17-21-25-29) "Race de Caïn ..." (vers 3-7-11-15-19-23-27-31). D'ailleurs, nous pouvons mentionner que ce terme est aussi une antithèse puisque dans la Bible, Abel et Caïn sont les frères ennemis. Donc, Baudelaire a peut-être placé ces groupes de motsen début de strophe pour percuter le lecteur. De plus il use d'un vocabulaire nuancé pour les deux "frères". D'une part, nous avons droit au champ lexical du bien être pour la "Race d'Abel" dans la partie I (vers 2 "Dieu te sourit complaisamment." / vers 10 "venir à bien" / vers 17 "aime" / vers 21 "tu croîs"), synonyme de félicité et prospérité. D'autre part, nous remarquons une utlisation duchamp lexical de la médiocrité pour la "Race de Caïn" (vers 4 "Rampe et meurs misérablement" / vers 7 "ton supplice" / vers 16 "Tremble de froid, pauvre chacal !") ainsi que la comparaison aux vers 11 et 12 " tes entrailles / Hurlent la faim comme un vieux chien" qui soulignent avec force la faiblesse, la pauvreté de la race de Caïn. En revanche, il y aussi l'emploi important de l'exclamation auxvers 16 "pauvre chacal !", vers 17 "aime et pullule !" qui viennent renforcer l'idée de rendre vivant le poème de Baudelaire. Enfin, nous pouvons aussi mentionner l'allitération avec la consonne "r", par exemple aux vers 4 "Rampe et meurs misérablement", vers 15 et 16 " dans ton antre / Tremble de froid pauvre chacal !" qui tendent à faire ressortir le ressenti de l'auteur dans son écriture. Par...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Caïn et Abel, "Révolte", Les Fleurs du Mal, Baudelaire
  • Caïn et abel
  • Abel et cain
  • Pierre et jean abel et caïn
  • Comparaison de texte: abel et caïn
  • Abel et caïn ( mon commentaire oral)
  • Oral abel et cain
  • Fiche synthese Abel et Cain (litterature)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !