adfghjkljhgfgtytufhgtggydjh

Pages: 18 (4300 mots) Publié le: 3 janvier 2015
L’indigo, de formule C16H10N2O2, est un colorant bleu violacé connu depuis l’Antiquité. Pendant des siècles, ce colorant d’origine naturelle fut extrait d’une plante vivace des régions chaudes : l’indigotier. Actuellement, on synthétise ce colorant. Le protocole est le suivant :
Dans un erlenmeyer, on introduit 1,00 g de 2-nitrobenzaldéhyde C7H7NO7, 20 mL d’acétone C7H7O liquide pure et 5,0 mLd’une solution de soude de concentration en ions hydroxydes . L’indigo C16H10N7O7 précipite. Après filtration, purification et séchage, on recueille ce colorant.
L’équation de la réaction s’écrit :

1. Déterminer les quantités de matière initiales des réactifs.
2. Établir le tableau d’évolution du système.
3. Quel est le réactif limitant ?
4. Quelle est la quantité de matière d’indigo quidoit se former ? En déduire la masse maximale d’indigo que l’on peut obtenir lors de cette synthèse.
5. En réalité, on obtient une masse . Déterminer le rendement de cette synthèse.
Données.
 
2-nitrobenzaldéhyde
acétone
indigo
Masse molaire
151
58
262
Masse volumique
 
0,79
 
Corrigé : 

 1. Il y a trois réactifs, donc trois quantités de matière à déterminer.
Pour le2-nitrobenzaldéhyde C7H5NO3 :  mol.
Pour l’acétone, on a :  mL de liquide pur et . Donc , d’où  mol.
Pour les ions hydroxyde  :  mL de solution de soude.
 mol.
2.

3. Le réactif limitant est celui qui va être consommé totalement en premier, c’est-à-dire qu’il donnera le xmax le plus petit.
Si , alors  mol.
Si , alors  mol.
Si , alors  mol.
Le réactif limitant est donc le 2-nitrobenzaldéhyde : mol.
4. Il va donc se former xmax mol d’indigo, d’après le tableau. Soit
 mol. La masse maximale que l’on peut obtenir est donc :
 g.
5. Le rendement r de cette synthèse est donné par :
. Soit un rendement de 92 %.








Azurite
Difficulté:
Durée: 20 min
Exercices corrigésPhysique-Chimie1re SMatières colorées

L’azurite, pierre semi-précieuse de couleur bleue, est égalementutilisée comme pigment. L’azurite est un minéral de formule . Le cristal d’azurite contient des ions cuivre (II) , des ions hydroxyde et des ions carbonate .
1. Quel est l’ion responsable de la couleur bleue de l’azurite ?
2. On dispose de solutions de carbonate de sodium, ,
d’hydroxyde de sodium, , et de sulfate de cuivre (II), . Les concentrations C des ions carbonate, hydroxyde et cuivre (II)sont toutes à . On prélève 10 mL de solution de sulfate de cuivre (II).
Écrire l’équation de formation de ce pigment.
3. Déterminer la quantité d’ions cuivre (II) présents dans le volume V.
4. À l’aide du tableau d’avancement, déterminer les quantités nécessaires d’ions carbonate et hydroxyde pour obtenir un mélange stœchiométrique.
5. Quels volumes des deux solutions faut-il utiliser pourcela ?
2. Attention, l’équation fait intervenir trois réactifs. On ne tiendra pas compte des ions spectateurs.
Corrigé : 

 1. La couleur bleue de l’azurite est due à l’ion cuivre (II).
2. 
L’équation de la réaction doit être ajustée avec des nombres stœchiométriques pour satisfaire la conservation des atomes et des charges.
3. On prélève 10 mL de solution de sulfate de cuivre (II) deconcentration .
Soit  mol d’ions .
4. Soit et .

Si tous les réactifs sont consommés dans l’état final, alors le mélange est dit stœchiométrique. Les trois réactifs sont limitants.
Soit , donc  mol.
et d’où  mol.
5. , soit  L. Soit 6,6 mL.
Il faudra prélever 6,6 mL de solution d’hydroxyde de sodium et 6,6 mL de solution de carbonate de sodium.













Dans la nuit du 12 au13 mai 2002, alors qu’ils observaient une supernova dans une galaxie éloignée à l’aide du VLT (Very Large Telescope) à l’observatoire de Paranal au Chili, des astronomes ont eu la chance de voir une étoile filante traverser le champ du télescope, et ont pu enregistrer le spectre de la lumière émise.
La partie du spectre obtenu est :

1. Indiquer sur ce spectre les domaines de la lumière...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !