AIDE A LA JEUNESSE

Pages: 20 (4920 mots) Publié le: 21 juin 2014
I. DÉFINITION ET MISSION DU SECTEUR DE L’AIDE A LA JEUNESSE (A.A.J.)

L’étendue en Communauté française du secteur de l’aide à la jeunesse est vaste et concerne tous les arrondissements juridiques. Il se caractérise par de très nombreux services aux fonctions diverses soit d’ordre publics étatiques soit d’initiatives privées à caractère associatif. Sa mission principale, bien que multiforme,est d’apporter une aide de protection ou de prévention générale et spécialisée pour les jeunes en difficultés, c’est à dire ceux dont la santé ou la sécurité sont en danger ou dont les conditions d’éducation sont compromises, mais aussi pour les personnes qui ont des difficultés à assumer leur rôle de parents. Il contribue également dans la prise en charge des jeunes ayant commis des « infractions» et met en œuvre une politique d’actions de prévention générale à l’égard des problématiques rencontrées de manière récurrente au niveau de l’aide individuelle. Les jeunes concernés par le secteur de l’aide à la jeunesse sont âgés de 0 à 18 ans, mais des prolongations sont tolérées jusqu’à l’âge de 20 ans.


II. HISTORIQUE DU SECTEUR DE L’AIDE A LA JEUNESSE (A.A.J.)

a) Création

Si àl’heure actuelle, la majorité des enfants vont à l’école puis rentrent chez eux, font leurs devoirs et/ou jouent à des jeux en ligne, ce type de paysage n’existait pas au XIXème siècle où la condition humaine des enfants était assez semblable à celle que l’on retrouve dans la plupart des pays pauvres comme l’Inde, le Bangladesh, etc. Les enfants de cette époque étaient selon leurs âges attachés àdes travaux bien particuliers (de la campagne à leurs plus jeunes âges pour finir dans les mines au début de leur adolescence voir même du travail sur des machines). A cette époque, la plupart du temps, les enfants étaient livrés à leurs parents ainsi qu’aux patrons de ceux-ci ou bien des personnes qui les adoptaient sans pouvoir être couvert d’une quelconque protection (ceux-ci étaient considéréscomme des petits adultes vis-à-vis de la loi). Les Misérables de Victor Hugo est un très bel exemple de la condition des enfants de cette époque en illustrant le sort de la malheureuse Cosette. Les jeunes délinquants étaient placés dans des maisons pénitentiaires pour les séparer des adultes en prisons et les enfants vagabonds, mendiants étaient mis dans des écoles de réforme dont la gestionétait prise en charge par l’État. A la fin du XIXème siècle, l’État fusionne ces deux types d’institutions pour les rebaptiser en 1921 en Établissements d’Observation et d’Éducation surveillée de l’État.

b) L’évolution de la protection de l’aide à la jeunesse (Chronologie d’une évolution permanente) (1)(2 (3).

Au cours du XIXème siècle, l’opinion concernant le travail des enfantscommence à être contestée à travers toute l’Europe et c’est de cette contestation que naquirent les premiers changements envers le travail des enfants et la protection de ceux-ci. Au fil du temps, des lois se sont créées, ont été modifiées et adaptées.
1835 : le code civil belge s’inspire du code civil français.
1841 : loi qui interdit le travail des enfants de huit ans et limitation à douzeheures de travail pour les enfants de huit à douze ans.
1851 : la durée de travail limitée à 10 heures pour les enfants de moins de quatorze ans et à douze heures entre quatorze et seize ans.
1874 : interdiction du travail des enfants de moins de treize ans, du travail de nuit pour les filles mineures et pour les garçons de moins de six ans. Le repos du dimanche devient obligatoire pour lesmoins de seize ans.
1880 : l’enfant est divisé en deux catégories, le maltraité, celui qui doit être absolument protégé (les orphelins, les vagabonds, les mendiants, les abandonnés), et le rebelle, celui qui comment des actes illicites tout en étant séparé des adultes et de la prison. C’est le commencement des maisons de correction.
1890 - 1892 : en 1890 la durée de travail est limitée à douze...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • aide a la jeunesse
  • AIDE A LA JEUNESSE SIP
  • Aide à la jeunesse en communauté française
  • La justice à l'égard de la jeunesse
  • La lettre à la jeunesse
  • Lettre a la jeunesse
  • Discours de jaures a la jeunesse
  • Texte à la jeunesse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !