Analyse comparée le thé au harem mehdi charef

Pages: 11 (2516 mots) Publié le: 11 juin 2012
Mehdi Charef est né le 24 octobre 1952 en Algérie. Son père part travailler dans une usine en France à la fin des années 50. C'est à l'âge de dix ans que Mehdi accompagné de sa mère Mebarka rejoint son père en France. Il passe alors son enfance entre les cités de transition et les bidonvilles de la région parisienne. Comme son père, il a lui aussi travailler en usine, de 1970 à 1983. Il est à lafois écrivain, réalisateur de cinéma et auteur de théâtre français. Son œuvre se centre principalement sur l'immigration, basé la plupart du temps sur ce qu'il a personnellement vécu dans dans sa vie. Son premier roman Le thé au harem d'Archi Ahmed, sorti en 1983, est un véritable succès. Quelques années plus tard on lui propose de réaliser l'adaptation cinématographique de son roman, ce qu'ilaccepte. L'adaptation cinématographique de ce roman sort alors en 1986 avec dans les rôles principaux Kader Boukhanef, Rémi Martin, ainsi que Laure Duthilleul.
Le thé au harem d'Archi Ahmed raconte la vie dans une cité HLM dans les années 70. Mehdi Charef évoque tous les sujets sensibles, comme par exemple la drogue, l'alcool, la justice, la prostitution, sans tabous. Il met en évidence le fosségénérationnel entre les adultes et les jeunes de la cité, constamment en conflit, à cause de la différence de culture et de tradition.
Nous allons donc faire un analyse comparative du film et du roman de Mehdi Charef. Nous chercherons les similitudes entre les deux mais également les différences.


Tout d'abord, nous pouvons dire que l'adaptation cinématographique du roman de Mehdi Charefest une adaptation très fidèle. En effet, certains dialogues sont refait à l'identique dans le roman et dans le film. Nous pouvons prendre l'exemple de la fin du livre. Alors qu'ils sont en voiture en direction de Deauville, Pat raconte à ses amis ce qu'il compte faire de son été avec Madjid, c'est à dire partir à Cannes et séduire une femme riche et plus âgée. Tout le monologue sur la façon dont ilcompte procéder est exactement le même dans le film et le roman. Nous pouvons penser que si cette adaptation cinématographique est aussi fidèle, c'est tout simplement parce que c'est Mehdi Charef lui même qui a réalisé ce film.

De plus, dans le roman de Mehdi Charef il y a énormément de retour en arrière. Ces flashbacks nous apportent ainsi beaucoup de précision sur le passé des différentspersonnages comme par exemple la rencontre de Madjid et de Pat son meilleur ami, leur enfance, leur scolarité. Nous pouvons par ailleurs préciser que ces retours en arrière qui correspondent aux souvenirs des personnages correspondent également aux souvenirs de l'auteur, Mehdi Charef. En effet comme nous l'avons déjà précisé, Mehdi Charef a passé son enfance et adolescence dans les cités detransitions et les banlieues, tout comme nos personnages. Ce qu'il décrit dans son roman est donc un rapport de ce qu'il a lui même vécu. Aussi nous pouvons dire que ce roman a une part d'autobiographie, tout comme le film. Dans le film, les retours en arrière ne sont pas tous interprétés comme tels. Nous pouvons prendre l'exemple de l'épisode avec Madeleine dans le roman. En effet, le lecteur est plongéquelques années auparavant, quand Madeleine, « la petite bretonne », jeune fille de la cité, se sent obligé d'avoir des rapports intimes avec tous les garçons de la cité dans les caves des bâtiments, afin de se sentir aimer. On y apprend ainsi que Madjid, Pat et tous leurs amis y sont eux aussi passé. Dans le film, la scène est complétement différente. Et pourtant on retrouve le même sens quedans le roman. Dans le film Madjid et Pat aperçoivent en rentrant à la cité après avoir fait les pickpocket dans le métro Mado qui descend dans les caves suivie de trois jeunes garçons. Ils décident donc de les suivre et surprennent la jeune Mado allongée dans les caves, entourée des trois jeunes garçons. Madjid et Pat, connaissant la situation pour l'avoir eux même vécu, commence à essayer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Thé au harem
  • Le thé au harem d'archi ahmed
  • Analyse comparée
  • Analyse comparée
  • Analyse comparée
  • Analyse comparée
  • Le thé au harem d'archi ahmed et la haine
  • Analyse comparée art&autoportrait

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !