Antigone commentaire

Pages: 5 (1030 mots) Publié le: 22 mai 2013
En 1942 Jean Anouilh réside à Paris sous l'occupation Allemande. La République a été abolie et remplacée par l'État français, sous la direction du maréchal Pétain. Jean Anouilh est un écrivain et dramaturge français du 20e siècle. Son œuvre théâtrale commencée en 1932 est particulièrement abondante et variée : elle est constituée de nombreuses comédies, comme sa pièce la plus célèbre : Antigone.Antigone d’Anouilh est inspirée du mythe antique. Il s'agit d'une adaptation de Jean Anouilh du texte d'origine écrit par Sophocle vers 441 avant J.C. Le personnage d’Antigone est l'image de Résistance s'opposant aux lois dictées par Créon qu'elle juge injuste. En effet, Antigone veut enterrer son frère malgré les interdictions pour qu'il puisse vraiment mourir, elle le fait et se fait prendre.Malgré le désir de Créon (le roi) d'étouffer le scandale, Antigone refuse et Créon est obligé de la condamner bien que son fils, Hémon soit fiancé avec elle. Créon lui apprend seulement qu'elle sera enterrée vivante, ce qui la réduira au désespoir. Restée seule avec un garde, Antigone voit là son "dernier visage d'homme", malheureusement pour elle, il ne lui parle que de grade, service, et ne peutréconforter ou même donner de la sympathie à cette condamnée à mort. Nous étudierons ce passage. Nous nous demanderons comment Anouilh parvient à nous faire ressentir la pitié et la peur à travers les genres de la tragédie et du comique. Dans un premier temps, nous étudierons en quoi le personnage d'Antigone est en opposition avec celui du garde et dans un second temps, nous étudierons le cotétragique de ce dialogue et en quoi Antigone est une héroïne pathétique.
Nous commencerons par l'étude de l'opposition entre le personnage d'Antigone et celui du garde.
Cette scène est composé de deux personnages qui sont Antigone et un garde. Le garde nous est présenté comme un personnage égoïste et cupide « si on me fouille, moi » le « moi » souligne son égoïsme. De même avec la didascalie « ilregarde encore la bague », démontre une certaine cupidité du garde. Le garde n'est donc pas un personnage digne d'une tragédie. A contrario avec Antigone, les didascalies nous en donnent la preuve « a les yeux fermés » elle refuse donc la réalité, la laideur du monde, « elle murmure » cela exprime sa faiblesse et son désespoir, « avec un pauvre rictus » Antigone fait pitié. On peut dire que legarde ne mérite pas qu'Antigone lui parle et que les didascalies sont d'une importance primordiales.
L'opposition des 2 personnages est encore renforcée par l'insignifiance du garde et les qualités d'Antigone : le garde a une conversation creuse, il répète ce qu'Antigone lui dicte « répète lentement ». De même il n'a pas de sensibilité, comme le montre le vouvoiement impersonnel qu'il emploie quandil parle à Antigone « vous comprenez » et « si vous voulez ». Par contre, Antigone le tutoie « Ton écriture » pour, peut être, retrouver un contact humain. L'emploi du « moi » et du « vous » marque donc une opposition ; qui est également sociale. Néanmoins, le garde tente de s'attirer la sympathie d'Antigone à son égard « vous comprenez » appel à la compréhension d'Antigone. Il lui reproche d'êtreindifférente et égoïste « Cela vous est égale à vous ? ». Mais Antigone ne prend pas compte des remarques, elle n'appartient déjà plus à ce monde.
Toutefois, des éléments comiques sont présent dans ce dialogue. En effet, les didascalies « vexé, fait mine de rendre la bague » et « suce sa mine » donnent une image puéril et ridicule du garde « répète lentement de sa grosse voie » « qui peine sursa dictée » accentue le ridicule du garde. Il y a également un effet comique de décalage « Antigone : Mon chéri... Garde : C'est pour votre bon ami ? » et l'utilisation du niveau de langage familier par Anouilh « bon ami » entraîne un comique de situation.

Ainsi, les éléments comique et l'opposition du garde et d'Antigone entraînent une vision différente du personnage d'Antigone. Nous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Antigone
  • commentaire antigone
  • Antigone commentaire
  • Antigone commentaire
  • Commentaire antigone
  • Commentaire sur antigone de brecht
  • Commentaire de Français sur Antigone
  • commentaire antigone de sophocle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !