Approches théoriques de l'organisation

Pages: 5 (1245 mots) Publié le: 2 mai 2010
Synthèse des approches théoriques de l’organisation
Ce dossier présente les différentes approches théoriques des organisations qui sont primordiales à l’assimilation et à la compréhension de la structure complexe de l’organisation. L’approche mécaniste dont les principaux fondateurs sont Taylor et Fayol s’articule essentiellement autour de la division du travail, le contrôle, l’autorité...MaxWeber appartenant au même courant a introduit la notion de l’administration bureaucratique caractérisée par la mise en place d’une hiérarchie clairement définie, de normes et de règles précises. Le mouvement des relations humaines, quant à lui, révèle l’importance de satisfaire l’employé en vue d’en faire un employé productif. Les théories contingentes soulignent qu’il n’existe pas une méthodeidéale qu’il suffirait d’appliquer, mais que les types d’approches ou de solutions envisagées dépendent toujours du contexte et de la situation rencontrés. Les praticiens suggèrent de nouvelles méthodes de gestion qui se basent principalement sur la direction par objectifs, la décentralisation et l’implication des employés. Les approches sociologiques analysent les différentes interactions socialeset culturelles entre acteurs individuels et collectifs au sein de l’organisation et démontrent que l’individu, loin d’être un acteur passif détient un pouvoir de décision en relation avec ses compétences, ses capacités de communication…L’approche économique classique considère l’entreprise comme étant une simple entité participant à l’équilibre du marché. L’approche par la nouvelle-économie traitela rationalité parfaite, la rationalité limitée et l’économie de l’information. L’approche cognitive met l’accent sur le rôle important de l’apprentissage dans l’évolution de l’entreprise. La vision mécaniste correspond à un contexte historique qui vérifie sa validité. A l’époque Taylorienne, la quantité demandée était très élevée et la qualité n’était pas requise ce qui nécessitait une maind’œuvre extrêmement abondante : L’homme était donc réduit à la machine. La conjoncture, ayant changé, cette approche s’est avérée non vérifiable et a dégagé certaines limites. Le taylorisme devient le symbole de l’exploitation capitaliste de l’homme. La théorie classique ne tient pas compte de l’influence de son environnement (économique, politique, concurrence…) et ses hypothèses sont simplistes voireinexactes. Elle se base également sur la notion d’autorité alors que ce concept n’est qu’un outil parmi d’autres du management. Bien que cette approche soit déguisée dans certaines des entreprises contemporaines, la compétitivité et la concurrence rude (en raison des phénomènes de globalisation et de mondialisation) ne lui permettent pas de s’affirmer. Après l’ère classique, de nombreux théoriciensont reconnu l’importance indiscutable du facteur humain dans le succès de l’entreprise. En effet, ce courant a eu des incidences positives sur le management, car la satisfaction de l’individu pousse ce dernier à mieux produire. L’intérêt dont il jouit et son implication dans le travail le poussent à s’y intéresser et donc à prendre l’initiative et acquérir le sens des responsabilités. L’individus’approprie les objectifs de l’entreprise et en fait ses buts personnels. En matière de motivation au travail, la pyramide de Maslow est la mieux placée pour décrire les besoins de l’individu et pour faire savoir au manager qu’il est essentiel de les combler afin de mieux le motiver et faire disparaître son influence comportementale sur le travail. Bien que cette école ait ignoré l’impact del’environnement externe sur l’organisation et sur les individus, ses concepts demeurent vitaux en matière de gestion et exercent une influence incontestable sur la pratique du management. La théorie des contingences est assez vérifiable aujourd’hui vu qu’elle accorde une importance à l’environnement surtout que ce dernier subit des changements imprévisibles de nos jours et qu’il influence...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Approches théoriques de l'organisation
  • approche theorique de la consolidation
  • Approches théoriques de la communication
  • Qu'est-ce qu'une approche théorique
  • Approche théorique de l'intégration européenne
  • Approche théorique de la communication
  • L'epargne, une approche thèorique
  • Approche théorique des banques centrales

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !