bac francais les essais Montaigne

1709 mots 7 pages
Montaigne, Sur le dementi

Montaigne 1533-1592 incarne l'humanisme, éduqué par famille aristocratique, et catholique et un précepteur très cultivé. Il a prit part active a la vie politique, il a était maire de Bordeaux! Ce philosophe moraliste de la renaissance a commence a écrire des essais en 1571, il a crée ce mot et ce genre, c'est une autobiographie, veut tester sa pensée au contact d'autrui de la vie et du lecteur.
Après s'être posé la question sur la légitimation de son projet M se pose la question de l'utilité : il énumère les différents profits de cette analyse de soi et l'emmène a définir la nature de son projet ce qui détermine la poursuite de son ouvre et justifie la publication.
Parler de soi est il digne d'intérêt? Pour qui et pour quoi écrire? Cela va -t-il de soi de parler de soi? Est – il normal ?
Lire le texte
I- Relation de Montaigne et son lecteur M imagine une objection de l'auteur on a ici un futur, qui a une valeur conditionnelle car il n'est pas sur que l'objection arrive.
L 4 : concession a l'idée du lecteur. '' cela est certain '' je l'avoue'' et '' je sais bien'' ce sont trois concessions, par ce moyen nous sommes entrainés dans son raisonnement. Le fait qu'il concède que nous avons raison, l 30-31 donne ne image d'un lecteur rêvé complice et intime. L 21 '' a mes seuls amis '' . il y a dans ce texte de la provocation et du défit, les lecteurs ordinaires osnt désignés par '' n'imp qui'' l 22 le lecteur est aussi critiqué l 7. il y avais deja le coté voiyou. 34'35 montre qu'il ne veut pas devenir important.

II- Justification de l'écriture de soi

le texte commence par les reproches qu'on pourrait faire a M. l 9 il reproche l'anticipation 22-23 vie publie . Le reproche d'ostentation 45 et 29
M s'appuie sur la négation 21-29. il part de ce que le lecteur connait pour souligner la différence entre lui et les lecteurs. Nous avons notamment a la fin, des antithèses 33-34. on nie tout ce que le lecteur connait.
M est un homme

en relation

  • Bac francais: montaigne, essais ''de la vanité''
    2307 mots | 10 pages
  • Le Corbusier
    688 mots | 3 pages
  • la revolution de 1917
    1271 mots | 6 pages
  • Lecture analytique essais montaigne chp 26
    343 mots | 2 pages
  • Montaigne
    349 mots | 2 pages
  • Cannibale
    661 mots | 3 pages
  • La critique de l'éducation traditionnelle par Montaigne.
    738 mots | 3 pages
  • De l'institution des enfants
    2164 mots | 9 pages
  • Commentaire « des cannibales », montaigne (1580)
    1525 mots | 7 pages
  • Montaigne, les cannibales
    1011 mots | 5 pages