Bachelard

Pages: 31 (7706 mots) Publié le: 9 août 2014
 Gaston Bachelard et l’image poétique
[La psychanalyse bachelardienne] n’emprunte guère à Freud que son nom : elle [n’étudie pas le fonctionnement de l’inconscient mais décrit la pensée naïve , elle ne s’attache pas aux rêves , ces messages nocturnes du refoulé, mais à la rêverie diurnes de l’homme pensif  cette activité onirique dans la quelle une lueur deconscience subsiste . C’est en quoi elle set exploration de l’imaginaire , non de l’inconscient . D’une manière générale , Bachelard à Freud de ne voir dans le rêve que le masque d’une idée , d’un concept.]
[Bachelard détourne un concept freudien , celui de complexe . Alors que ce substantif parle des conduites d’origine inconsciente universellement partagées , Bachelard l’utilise pour spécifierdes réseaux d’images liés à un même type de rêveries , à une même catégorie de rêveurs . Il établit ainsi que les rêveries sur le feu s’oriente selon diverses complexes] :
Bachelard est un philosophe dont la pensée est attachée aux thèmes fondamentaux de la philosophie des sciences et du rationalisme , mais il doit oublier son savoir , rompre avec toutes ses habitudes des recherchesphilosophiques s’il veut étudier les problèmes posés par l’imagination poétique .
Ici , le passé de culture ne compte pas ؛les efforts de constructions de pensée est inefficaces. Il faut être présent , présent à l’image dans la minute de l’image : s’ il ya une philosophie de l’ image , cette philosophie doit naitre et renaitre à l’occasion d’un vers dominant , dans l’adhésion totale à une image isolée, très précisément dans l’extase même de la nouveauté d’ image .
[L’image poétique est un soudain relief du psychisme], relief mal étudié dans des causalités psychologiques subalternes .
Rien non plus de général et de coordonné ne peut servir de base à une philosophie de la poésie .
[La philosophie de la poésie doit reconnaitre que l’acte poétique n’a pas de passé , du moins pas de passéproche le long du quel on pourrait suivre sa préparation et son avènement.]
Quand nous avons à faire mention du rapport d’ une image poétique nouvelle et d’un archétype dormant au fond de l’inconscient , il nous faudra faire comprendre que ce rapport n’est pas causale . l’ image poétique n’est pas soumise à une poussée .
[L’ image poétique n’est pas l’écho d’ un passé. C’est plutôt l’inverse :par l’éclat d’une image , le passé lointain résonne d’échos et l’on ne voit guère à quelle profondeur ces échos vont se répercuter et s’éteindre . Dans sa nouveauté , l’image poétique a un être propre, un dynamisme propre . Elle relève d’une ontologie directe.
En effet  , l’ image poétique échappe à la causalité] . Mais les causes alléguées par la psychologie et le psychanalyste ne peuventjamais bien expliquer le caractère vraiment inattendu de l’image nouvelle . Le poète ne me confère pas le passé de son image et cependant son image prend tout de suite racine en moi . La communicabilité d’une image singulière est un fait de grande signification ontologique .
L’acte poétique , l’image soudaine , la flambée de l’être dans l’imagination , échappent à des enquêtes psychologiques . [ILfaut en venir à une phénoménologie de l’imagination . Entendons par là une étude de phénomène de l’image poétique quand l’image émerge dans la conscience comme un produit direct du cœur , de l’âme , de l’être de l’homme saisi dans son actualité .]
La psychologie fait apprendre à Bachelard la relation qui existe entre l’image et le désir , mais lui , il le dépasse pour se lancer dans la recherchedu départ de l’image dans la subjectivité du sujet créateur.
L’image poétique est en effet essentiellement variationnelle . Elle n’est pas constitutive . [On demande au lecteur de ne pas prendre une image comme un objet , encore moins comme un substitut d’objet , mais d’en saisir la réalité spécifique . Il faut pour cela associer l’acte de la conscience au produit la plus fugace de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • bachelard
  • Bachelard
  • Bachelard
  • Bachelard
  • Bachelard
  • Bachelard
  • Bachelard
  • bachelard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !