Balzac

1319 mots 6 pages
Introduction - Balzac et la description explicative
Honoré de Balzac (1799 – 1850) a fait partie des “Modernes” de l’époque romantique avec, entre autres, Victor Hugo. Ces “Modernes” s’opposaient aux “Anciens” de l’Académie. Victor Hugo est connu aussi du “Cénacle” qui agissait contre les règles du classicisme. Les romantiques étaient à la recherche de la vérité et c’étaient l’histoire et la société moderne qui offraient à Balzac les éléments de nouvelles chroniques et de nouvelles mythologies romanesques. Beaucoup se passait dans cette société à cause de la Restauration qui avait provoqué une déception générale et c’est pour cela qu’on avait besoin d’un nouveau courant en littérature. Dès son enfance Honoré s’est amusé en observant. Il a toujours eu l’oeil pour tout ce qui se passait autour de lui. Ainsi il a développé une bonne connaissance de la vie sociale et un sens aigu de l’observation, talents qui lui ont permis de traiter tant de sujets sociaux. Ceci ne veut pas dire que c’était facile pour lui d’écrire tout ce qu’il a écrit. Au contraire il est connu aussi pour sa façon d’écrire qui impliquait raturer et corriger jusqu’à dix épreuves avant d’en autoriser le tirage. Balzac est connu pour ses descriptions exhaustives. Pendant les huit premières pages de son roman Le père Goriot1 (1834/35) il décrit la pension Vauquer. Le narrateur commence à décrire l’extérieur: le quartier et la rue dans lesquels se trouve la pension et l’extérieur de la pension. Ensuite il entre en décrivant ce qu’il sent, voit et entend dans les différentes pièces.
Cette première pièce exhale une odeur sans nom dans la langue, et qu’il faudrait appeler l’odeur de pension. Elle sent le renfermé, le moisi, le rance; elle donne froid, elle est humide au nez, elle pénètre les vêtements; elle a le goût d’une salle où l’on a dîné; elle pue le service, l’office, l’hospice. Peut-être pourrait-elle se décrire si l’on inventait un procédé pour évaluer les quantités élémentaires et nauséabondes

en relation

  • Balzac
    1334 mots | 6 pages
  • Balzac
    9086 mots | 37 pages
  • Balzac
    413 mots | 2 pages
  • Balzac
    634 mots | 3 pages
  • Balzac
    2704 mots | 11 pages
  • Balzac
    776 mots | 4 pages
  • Balzac
    503 mots | 3 pages
  • Balzac
    645 mots | 3 pages
  • Balzac
    505 mots | 3 pages
  • Balzac
    875 mots | 4 pages