Baudelaire

1852 mots 8 pages
Le siècle
1815-1830 : Restauration
1830-1848 : Monarchie de Juillet
1848-1852 : IInde République
1852-1870 : IInd Empire
Le 19ème siècle fut riche en révolutions. Celle de 1848 abolit la royauté et établit la Deuxième République. 1848 -1852. La révolution française est le nom donné à la décennie qui a vu sombrer la monarchie française (1789-1799). Cette période de crise politique et militaire a marqué plus profondément qu'aucune autre histoire moderne de la France mais aussi en Europe. Elle s'est traduite par la succession accélérée de différentes institutions à la tête de la France : les états généraux et la constituante (1789-1791), la législative (1791-1792), la convention (1792-1795) et le directoire (1795-1800).Suite à la révolution française, les statuts sociaux ont changés. En février 1848 l'unanimité est totale. La "Nation " acclame la République. L'ouvrier côtoie le bourgeois ". Par la suite, le romantisme apparaît. La bourgeoisie ne trouve plus sa place dans la société. 1. BiographieCharles Baudelaire est né à Paris en 1821. A l'âge de six ans, il perd son père, et sa mère se remarie l'année suivante avec le commandant Aupick. De graves crises l'opposaient à son beau-père, il sera envoyé très jeune en pension, d'abord à Lyon puis au lycée Louis-le-Grand à Paris et s’installe à la pension Lévêque-Bailly où il connaitra différents poètes. Son adolescence est marquée par ses écarts et de son esprit de révolte contre sa famille bourgeoise. Alors qu'il noue ses premières relations littéraires en 1840 et déclare son admiration à Victor Hugo, il mène par ailleurs une vie dépourvue de règle. Cette vie de bohème scandalise son entourage familial qui décide de l'éloigner en l'envoyant en voyage aux Indes (juin 1841–février 1842). Il s’arrête plusieurs semaines à l’île Maurice et à la Réunion, ce qui lui inspira le sonnet « à une créole » Dès sa majorité, il réclame sa part d'héritage paternel et s'installe à l'hôtel Pimodan où il commence son existence de

en relation

  • Baudelaire
    986 mots | 4 pages
  • Baudelaire
    1584 mots | 7 pages
  • Baudelaire
    1016 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    1428 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1865 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    519 mots | 3 pages
  • Baudelaire
    1762 mots | 8 pages
  • Baudelaire
    1359 mots | 6 pages
  • Baudelaire
    1235 mots | 5 pages
  • Baudelaire
    368 mots | 2 pages