Biologie cellulaire

1532 mots 7 pages
Biologie : cour n°1

Introduction

Les cellules s’associent en tissus qui eux-même s’associent en unité fonctionnelle, l’organe. La membrane plasmique des cellules joue le rôle de barrière entre le milieu intra et extra cellulaire. Les cellules des tissus sont en contact avec un réseau de macromolécules extra cellulaires sécrétées : la Matrice Extra Cellulaire (MEC).

Il existe trois types de jonctions entre les cellules :

Les jonctions Cellule-Matrice : situées au niveau de régions particulières de la membrane plasmique.
Les jonctions Inter-cellulaires spécialisées : les cellules sont en contact direct avec les cellules voisines grâce aux jonctions cellulaires.
Les interactions médiées par des récepteurs sur la membrane plasmique : ces récepteurs interagissent avec les constituants intra et extra cellulaires, responsables de la transmission de messages entre la cellule et son environnement, c’est ce que l’on appelle la signalisation cellulaire.

Ces fonctions sont à l’origine de l’organisation tridimensionnelle des tissus et des organes, qui a lieu au cours du développement embryonnaire.

Espace extracellulaire

I/ Revêtement de surface cellulaire

La plupart des cellules sont constituées d’une membrane qui comprend des protéines intégrées ainsi qu’un pourcentage de phospholipide (PL). Ces PL contiennent des chaînes courtes d’oligosaccharides qui se projettent à la surface de la membrane plasmique. Ce revêtement de résidus glucidiques forme le glycocalyx (« cell-coat »). Il peut être constitué de matériel sécrété par la cellule et associé à la surface cellulaire. Ce matériel peut être prédominant dans certains types cellulaires comme l’épithélium intestinal ( plateau strié) ou au niveau de l’ovocyte (zone pellucide). Ce revêtement glucidique peut être mis en évidence par le rouge ruthénium ( dense au électrons en microscopie électronique) ou par PAS. Le glycocalyx peut être révélé par les lectines qui sont des

en relation

  • Biologie cellulaire
    1148 mots | 5 pages
  • biologie cellulaire
    5334 mots | 22 pages
  • biologie cellulaire
    980 mots | 4 pages
  • BIOLOGIE CELLULAIRE
    270 mots | 2 pages
  • Biologie cellulaire
    4744 mots | 19 pages
  • Biologie cellulaire
    2006 mots | 9 pages
  • biologie cellulaire
    4241 mots | 17 pages
  • Biologie cellulaire
    2997 mots | 12 pages
  • Biologie cellulaire
    2019 mots | 9 pages
  • Biologie cellulaire
    2328 mots | 10 pages