Caractéristiques des personnages de dom juan

491 mots 2 pages
Ne pas confondre l'adjectif réaliste qui peut s'appliquer à bien des textes littéraires antérieurs et le mouvement du « réalisme » qui correspond bien à une période particulière de l'histoire littéraire (1830-1860).
Le réalisme se caractérise par la volonté de peindre le réel de manière exhaustive ou minutieuse. Cela correspond à l'introduction du concret dans le domaine de l'art.
Les écrivains sont alors soucieux de représenter et d'analyser la société. Au XIX°, le contexte politique amène les écrivains à se détacher de l'idéalisme romantique, d'autant que la révolution industrielle bouleverse la vie économique et sociale du pays ( développement des banques et du crédit, avènement de la bourgeoisie, développement des entreprises, premiers grands commerces...).
Derrière l'écriture réaliste se trouve l'idée d'un combat pour l'amélioration de la société (visée didactique, polémique)
Le souci de vérité :
L'écrivain réaliste a le désir de donne rune image fidèle et intelligible du réel. Il refuse d'enjoliver la réalité ou de l'idéaliser. Il aspire à parler de tous les sujets, y compris ceux qui relèvent du laid ou du vulgaire. Son travail s'appuie sur des recherches approfondies (importante documentation).
L'impersonnalité :
L'artiste réaliste se veut objectif ; il cherche à bannir ou à contrôler au moins l'expression de ses sentiments personnels.
Le roman réaliste
Le développe du réalisme voit l'essor du roman car c'est le genre qui se prête le mieux à la peinture et à l'analyse de la société.
Balzac veut se faire « l'historien des mœurs ». Dans La Comédie humaine, rédigée de 1830 à 1850, qui comprend 95 romans, l'auteur cherche à « faire concurrence à l'état civil ». Il propose ainsi une fresque sociale de la France de cette époque en faisant de ses personnages des types humains.
Pour Stendhal, le roman est « un miroir qu'on promène le long d'un chemin ».
Les grands thèmes abordés sont : l'ascension sociale et la chute ; le monde du travail ; la

en relation

  • Don juan de molière
    1217 mots | 5 pages
  • Fiche de lecture de dom juan
    1635 mots | 7 pages
  • Dom juan, pièce classique ou baroque
    1658 mots | 7 pages
  • Dom juan
    1237 mots | 5 pages
  • Pouet
    347 mots | 2 pages
  • Dom juan
    1203 mots | 5 pages
  • Dom juan
    2122 mots | 9 pages
  • Tartuffe
    16654 mots | 67 pages
  • Analyse du fond et de la forme dans dom juan de molière
    769 mots | 4 pages
  • Scènes de dénouement dom juan, molière
    1529 mots | 7 pages