Chomage et croissance

2013 mots 9 pages
Théories économiques comparées
Dossier 2 : crise et répartition de la baisse de profit selon Marx au modèle Goodwin

Doc 1
1)
La plus value ( ou taux d’exploitation )correspond au travail non payé accompli par les travailleurs pour les capitaliste. Les ouvriers sont payé au salaire de subsistance = minimum pour vivre, quelques heures de travail est payé et le supplément n’est pas payé par les capitaliste. (exploitation de la force de travail)
Marx distingue différents types de plus value :
*Plus value absolue : le capitaliste va vouloir maximiser la plus value absolue, l’objectif est de faire en sorte que la durée du travail reste la meme mais que celle du surtravail augmente par l’intensification de l’exploitation des ouvriers, sa peut passer par une accélération des cadences de production, par une diminution des temps de travail ou bien par l’exploitation d’autre catégorie d’enfant. (Marx pessimiste).
*Plus value relative : a pour but d’augmenter le surtravail par rapport à la totalité du travail nécessaire ici elle peut etre maximiser par la mécanisation ou l’amélioration de la division du travail.
*Plus value extra : non associé à la force de travail mais au capital constant, elle consiste donc en une diminution du prix du capital constant due notamment a l’innovation technologique.

Taux de profit : plus value qu’il tire de sa production, c’est égale au rapport entre plus value et le capital investit. Taux profit= plus value / capital variable +capital constant) = Pl / (c+v).
Taux d’exploitation (plus value) : est égale au rapport entre plus value réalisé et le montant avancé par les capitaliste pour obtenir cette plus value. Taux d’exploitation= plus value / capital variable (force de travail). =Pl /v
Composition organique du capital : c’est le rapport entre valeur du capital constant et celle du capital variable. =c/v

en relation

  • Croissance et chômage
    1036 mots | 5 pages
  • Croissance et chomage
    1582 mots | 7 pages
  • La croissance et le chomage
    3191 mots | 13 pages
  • Croissance et chomage
    792 mots | 4 pages
  • Croissance et chomage
    3324 mots | 14 pages
  • Chomage et croissance
    2072 mots | 9 pages
  • La croissance et le chomage
    288 mots | 2 pages
  • Croissance economique et chomage
    494 mots | 2 pages
  • Croissance economique et chomage
    324 mots | 2 pages
  • Croissance et chômage chez les jeunes
    2772 mots | 12 pages