Sujets de colles ses

Pages: 7 (1664 mots) Publié le: 30 octobre 2013
Le profit chez Marx et Ricardo.
INTRODUCTION : Accroche : L’article publié en octobre 12 « de l’exploitation à la loi de baisse du taux de profit » montre que les théories de Marx sont encore à l’ordre du jour. Mais il faut pour cela la comprendre. Définition du profit : revenu proportionnel à la valeur du capital et dépend du taux de profit (Ricardo) OU plus value sur le capital avancé (Marx).Ricardo, économiste du 18 éme siècle et Marx du 19 éme qui ne se côtoient donc pas.( parler de leur livre) Mais on peut voir la théorie de Marx comme une continuation de celle de Ricardo. ( annonce du plan !!)
En quoi, et dans quelles limites, les visions du profit chez Marx et Ricardo se rejoignent-elles et différent t’elles des idées des classiques ?
I) Une vision similaire
A) La ruptureavec les classiques
Ricardo adhère dans un 1er temps à la valeur travail puis le mot « profit » apparait, puis rompt totalement au fur et à mesure qu’il se rend compte que la valeur travail ne tient plus. Marx de même, classique puis ajoute que la quantité de travail est la seule chose quantifiable.
B) Le profit diminue
Loi de la baisse tendancielle du taux de profit chez Marx et selonRicardo l’évolution de l’éco conduit à une baisse de profit pour les Capitalistes

C) Présence de catégories sociales
Propriétaire fonciers, capitalistes et ouvriers dont les intérêts divergent, Marx reprend cela en insistant sur l’opposition entre ouvrier (qu’il nommera prolétariat) et Capitalistes

II) Des différences cependant
A) La création du profit
Plus value chez Marx :différence entre le prix de la marchandise et la force de travail payée, c’est la valeur produite par l’ouvrier qui n’est pas du travail nécessaire
Ricardo : différence entre capital avancé et l’argent récupéré donc prix de la marchandise nécessairement plus élevé

B) La théorie de la valeur
Ricardo introduit la notion de travail incorporée avec travail direct et indirect (outils) et conclus que quandle capitaliste avance des biens d’équipements, en plus du salaire la valeur travail ne tient plus.
Marx dit que la valeur travail est la seule chose quantifiable et c’est la base de l’analyse capitaliste

C) Le positionnement
Marx clairement contre le Capitalisme
Ricardo cherche des solutions (ex : loi protectionnistes)
CONCLUSION : Résumé + n’a-t-on pas trop privilégié et stigmatiséla vision de Marx du capitalisme ?
Adam Smith et la naissance du libéralisme
INTRODUCTION : Dans « recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations » en 1776 il condense avec pédagogie des analyses antérieures (Turgot ?) et les rends accessible. On définit alors le libéralisme à l’aide de se théorie de la « main invisible » : mécanisme régulateur selon lequel le prix du marchétend vers le prix naturel. Economiste du 18 éme on lui a souvent donné le rôle du créateur du libéralisme :
Dans quelles mesures Adam Smith est-il le créateur du libéralisme ?
I) Le libéralisme né de l’opposition aux Mercantilistes
A) Les physiocrates
Quesnay principalement, signifie « gouvernance de la nature », modèle simple de la circulation de l’économie. Cela s’oppose au tableaustable des Mercantilistes
B) Le libéralisme économique classique
Gournay politique du « laissez faire », Turgot liaison entre physiocratie et libéralisme (reprend l’idée de l’importance du capital + la valeur travail)

C) La loi des débouchés de Say
Principe fondamental du libéralisme, loi puisé chez d’autres économistes, elle symbolise les classiques. Elle est valable pour le commerceintérieur et extérieur. «  cours d’économie politique » : la création d’un bien trouve toujours un débouché soit que les choses se font naturellement

II) L’apport de Smith
A) La valeur travail
Prix marchandise définit non par l’utilité mais par le prix du travail qu’elle contient. Distinction entre prix de marché (observable) et prix naturel (long terme) On mesure le travail en blé, apparait...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Coller
  • Coller
  • Les colles
  • Coller
  • Copier coller
  • Le col claudine
  • Copier coller
  • colles MPSI

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !