Codentel

Pages: 6 (1388 mots) Publié le: 11 avril 2012
CODENTEL, entre tradition et innovation


I. Rapide diagnostic du marché de la dentelle

| |OPPORTUNITES |MENACES |
| |La dentelle est un métier d’art |Prix de vente :La dentelle est souvent trop chère|
| |Passion transmise de père en fils |Economie :Très forte concurrence des pays asiatiques |
| |Il existe un créneau haut de gamme, dentelle de luxe. | |
| |Le fait « sur mesure » est en pleine croissance| |
|OFFRE |Le Nord pas de Calais est connu pour sa dentelle de très bonne | |
| |qualité | |
||On observe un retour en force de la dentelle depuis quelques | |
| |années | |
| |Environnement technologique : Créations de nouveaux tissus ||
| |750 chercheurs se mobilisent sur le textile dans la région du Nord| |
| |pas de Calais | |
| |Les designerssont attirés par les dentelles originales. |Economie : Activité cyclique très dépendante de la situation |
| |Consommation : consommateurs ciblés, essentiellement maisons de |économique |
| |haute couture |Secteur en chute car menace del’Asie avec sa main d’œuvre peu |
| |Forte demande de lingerie de la part des femmes |chère et ses tissus dix fois moins chers |
|DEMANDE |De nombreuses entreprises sont très réactives à la demande |Consomation : Les femmes achètent peu cher leurs sous vêtements, |
| ||( 47% des achats de soutien-gorge ont été effectués sur des achats|
| | |à moins de 12 €) |
| | ||
| | | |

La dentelle est de plus en plus demandée. Avec la crise, les consommateurs la préfèrent à un prix plus bas que celui que proposent les entreprises du nord de la France. Les asiatiques, qui répondent à cette attente ont vu leurchiffre d’affaires augmenter.
Cependant, les entreprises françaises ont un plus, leurs dentelles sont de très bonne qualité. C’est donc les maisons de haute couture qui sont les plus demandeurs en matière de dentelle.

II. En vous appuyant sur les stratégies concurrencielles de Michael Porter, expliquez en quoi l’innovation et la gestion des connaissances sont des nécéssités pour Codentel....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !