Commentaire Bac Blanc 1

789 mots 4 pages
Le XVIIe siècle est le siècle du classicisme. Ce mouvement est défini par un ensemble de valeurs et de critères qui reflètent un idéal. On compte parmi les chefs de file du théâtre classique Jean Racine. On retrouve dans ses œuvres les plus connues Bérénice et Andromaque. Le texte que nous étudions est extrait d’Andromaque. L’extrait que nous commenterons est la scène où Pyrrhus avoue son amour à Andromaque, sa prisonnière, celle-ci reste stupéfaite devant une telle déclaration. Nous nous demandons comment le personnage est représenté dans cette scène. Nous verrons tout d’abord que le personnage est un roi à deux visages puis nous étudierons la double stratégie qu’il élabore.

Tout d’abord, nous allons voir que Pyrrhus est un homme à deux facettes : l’une autoritaire, l’autre soumise.
Nous étudierons en quoi Pyrrhus possède-t-il un caractère semblable à celui d’un titan. En effet, Pyrrhus tient un discours autoritaire à la femme qu’il aime. On le remarque premièrement par sa longueur, bien que le texte ne soit pas un monologue, cette tirade de trente vers captive et immerge le spectateur dans cette autorité. Le parti du metteur en scène est ici d’autant plus nécessaire car c’est à lui de choisir une autorité qui augmente ou au contraire qui diminue au cours de la tirade. La menace se traduit également par l’utilisation de l’impératif. On le retrouve dès le premier vers avec « demeurez » mais aussi aux vers six et sept « Tournez » et « Voyez ». Le personnage émane beaucoup plus de terreur en donnant des ordres à l’être qu’il aime. Enfin, un champ lexical de la menace renforce le caractère autoritaire du roi : « Craindre », « Menacer », « Juge sévère ». Ceci reflète donc une autorité omniprésente durant la tirade. On peut donc dire que Pyrrhus est un homme autoritaire.
Ensuite, nous allons analyser en quoi Pyrrhus est soumis à l’amour. Effectivement, il utilise la marque de respect « Madame » quatre fois dans la tirade ce qui signifie qu’il a de la considération

en relation

  • gghhhhkgugugu
    1133 mots | 5 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Bac De Fran Ais 2013 S Ries S Et ES Corrig Du Commentaire
    1883 mots | 8 pages
  • Bac oral
    1002 mots | 5 pages
  • Etude de l’esthétique réaliste et naturaliste
    1204 mots | 5 pages
  • Sur le rêve de freud
    756 mots | 4 pages
  • modernite poetique
    4645 mots | 19 pages