Commentaire de texte, de l'eprit des lois, chap II , III, IV de Montesquieu

Pages: 5 (1069 mots) Publié le: 16 novembre 2014
« C'est une expérience éternelle que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser (...) Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir ». Cette citation de Montesquieu tirée de l’œuvre présentement étudiée De l’esprit des lois et rédigée par lui-même, reflète la pensée sur laquelle s’articule son œuvre ou tout du moins cellesur laquelle s’articule le passage actuellement abordé.
Penseur politique français du XVIIIème siècle, ainsi que précurseur de la sociologie, de la philosophie et écrivain des Lumières, Montesquieu est l'un des penseurs de l'organisation politique et sociale sur lesquels les sociétés modernes s'appuient, particulièrement au niveau politique. Ses conceptions, notamment en matière de séparation despouvoirs comme il en est également question dans le passage étudié, ont contribué à définir le principe des démocraties occidentales. Ses deux œuvres principales, reconnues par tout hommes de lettre, sont Lettres persanes rédigée en 1721 et De l’esprit des lois, rédigée en 1748. Cette dernière lui a demandé quatorze années de travail et de réflexion. Dans celle –ci, Montesquieu analyse enprofondeur les différents types de gouvernements, en faisant ressortir les éléments principaux, les avantages et les risques, ainsi que les conditions de maintien de ces types de gouvernements c’est-à-dire par la même occasion leurs conditions de perditions.
Cette œuvre ayant inspirée le principe de séparation des pouvoirs, est aujourd'hui encore considérée comme un élément essentiel des gouvernementsrépublicains et démocratiques d’où l’importance et l’intérêt de son étude.
Comme l’a dit Pierre Gaxotte, historien et journaliste français du XIXème siècle, « La liberté n’est pas au commencement, mais à la fin ». Cette citation, reprend l’idée générale de l’œuvre de Montesquieu puisqu’elle évoque la liberté comme un aboutissement ce qui rejoint les dires de Montesquieu dans les chapitres IV et VIoù l’occurrence de l’expression « liberté politique » est toujours posée comme cause ou comme but.

Dans quelle mesure un gouvernement peut-il être garant de la liberté politique de ses citoyens (par le biais de la séparation des pouvoirs) ?

C’est la base de l’argumentation qui est ici faite et afin d’y répondre nous établirons tout d’abord la nécessité d’un gouvernement modéré (I), avantd’aborder par la suite la liberté politique, conséquence de l’équilibre et de la limitation des pouvoirs (II).


I/ La nécessité d’un gouvernement modéré

Montesquieu introduit directement le principe de liberté politique en précisant qu’elle « ne consiste pas à faire ce que l’on veut » Un paradoxe en apparence qui nous amène à nous questionner sur les fondements, les prémices des libertéspolitique (A) et sur les conditions nécessaires à son obtention (B).

Il est donc primordial de commencer l’analyse en éclaircissant ce concept et en traitant des moyens nécessaires à son obtention.

A/ Le gouvernement modéré, prémice de la liberté politique

Définition de liberté politique tirée du texte : « La liberté politique du citoyen est cette tranquillité d’esprit qui provient del’opinion que chacun a de sa sûreté »
Définition déduit du texte de gouvernements modérés
Exemple des royaumes européens mentionnés dans le texte.
« les hommes s’accommodent presque toujours mieux du milieu que des extrémités » (citation finale du passage montrant l’importance des gouvernements modérés)

« La liberté politique ne se trouve que dans les gouvernements modérés (…) Elle n’y est quelorsque l’on n’abuse pas du pouvoir ». L’auteur met en évidence que le facteur clé de la liberté politique n’est pas tant dans le type de gouvernement, bien qu’un gouvernement modéré favorise grandement la liberté politique, elle n’est pas impossible dans un gouvernement extrémiste. En ce sens, la manière dont est réparti le pouvoir entre les différents organes de l’Etat joue également un rôle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de texte de l'esprit des lois montesquieu
  • Commentaire montesquieu, esprit des lois, chap 15
  • Commentaire de texte
  • Commentaire littéraire sur le texte de montesquieu de l'esprit des lois
  • Commentaire montesquieu de l'esprit des lois
  • Commentaire l'esprit des lois Montesquieu
  • Commentaire de texte montesquieu
  • Commentaire de texte Montesquieu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !