Commentaire de texte - traité théologico politique de spinoza

1268 mots 6 pages
SPINOZA, Traité théologico-politique

Baruch SPINOZA est un philosophe néerlandais du XVIIe siècle ayant eu grande influence sur ses contemporains et les penseurs qui lui succédèrent. Le texte étudié est un extrait de son Traité théologico-politique, ouvrage philosophique publié en 1670.
L'auteur, dans cet extrait, expose une thèse selon laquelle les citoyens ont pour obligation de se conformer aux règles de société déjà établies pour que cette société fonctionne bien. Ils doivent renoncer à leur liberté d'agir et se soumettre aux lois « nul à la vérité ne peut, sans danger pour le droit du souverain, agir contre son décret » (l.5).
Il est bien évidemment nécessaire de respecter les lois en communauté sinon « ils ne pourraient vivre en paix » à cause des divergences d'opinion entraînant des conflits (l.1-3).
Ce qui nous amène au principal problème : les citoyens peuvent-ils critiquer les lois auxquelles ils sont soumis ?
La première phrase du texte laisserait penser que non. Néanmoins Spinoza apporte une nuance dès la seconde phrase en ajoutant « mais il peut avec une entière liberté opiner et juger et en conséquence aussi parler » (l.6). Un homme a donc le droit de s'exprimer librement afin d'améliorer les lois. Il faut que ses critiques soient fondées et fassent appel à la raison, il sera ainsi « le meilleur citoyen » (l.9-13). À l'inverse, une personne essayant de semer le désordre dans le pays par ce biais là ne serait qu'« un perturbateur et un rebelle » (l.13-15).
Nous sommes en droit de nous demander si l'autorité acceptera les critiques du peuple pour se remettre en question et si ce n'est pas le cas, que pourra-t-on faire ?
Ceci engendre une deuxième question : A-t-on le droit de se révolter ?

Tout d'abord, la première phrase décrit la situation dans laquelle les citoyens sont et introduit le problème principal.
Elle pose les bases du problème grâce à une première idée (l.3) « ils ne pourraient vivre en paix » qui résulte de l'addition de

en relation

  • Traité théologico-politique de Spinoza
    474 mots | 2 pages
  • Le traité de l'entendement de Spinoza
    867 mots | 4 pages
  • Thèse et étapes d'argumentation - lettre 58 de spinoza
    447 mots | 2 pages
  • Spinoza, traité théologico-politique
    1087 mots | 5 pages
  • Intro au "traité théologico-politique" de spinoza
    281 mots | 2 pages
  • CORRIGE DU COMMENTAIRE DES QUELQUES LIGNES DE SPINOZA
    537 mots | 3 pages
  • Texte spinoza
    424 mots | 2 pages
  • These texte de spinoza desirs
    353 mots | 2 pages
  • Spinoza
    958 mots | 4 pages
  • Explication d'un extrait du texte ethique de spinoza
    1133 mots | 5 pages
  • Traité théologico-politique- chap 16 - compréhension
    1714 mots | 7 pages
  • Plaidoyer sur l'odyssée d'homère
    719 mots | 3 pages
  • Traité théologico-politique de spinoza
    1661 mots | 7 pages
  • Explication d'un texte de Spinoza, Traité théologico-politique, Chap. XX
    4051 mots | 17 pages
  • Commentaire d'un extrait du traté théologico-politique de spinoza
    1218 mots | 5 pages