Commentaire de texte

Pages: 5 (1016 mots) Publié le: 16 mars 2013
* Bastide 2nd2
Théo 20/02/13
Commentaire de texte
Pauline
|

Alexandre Dumas est un écrivain français. Il cherche gloire et argent. Il a connu un grand succès au XIX ème siècle notamment grâce à son œuvre « Les trois mousquetaires ». Il va écrire des pièces de théâtre, puis des romans de différents genres. Représentant du courantromantique, son roman intitulé Pauline, paru en 1838, est son premier roman. Pauline sera le sujet de ce commentaire.
Dans cet extrait, Pauline vient de rejoindre Horace, son mari, en Normandie dans le château de ce dernier. Dans ce lieu beaucoup de crimes sont commis.
Nous allons voir comment le suspense est introduit dans cet extrait.
Tout d’abord, nous allons voir quels sont leséléments qui terrorisent Pauline seule chez elle, ensuite nous allons parler de ce que découvre Pauline et comprendre ce qui fait monter le suspense. Dans une deuxième partie, nous allons découvrir qui s’introduit chez elle et quels sont les éléments qui font monter le suspense.

Au début du texte, le “je” permet de s’identifier au personnage. La pendule est un élément perturbateur. « Il mesembla entendre une détonation lointaine d’un coup de pistolet ». Cette phrase intensifie la peur de Pauline qui est peut-être celle du lecteur et le suspense. Le silence, « puis, tout étant rentré dans le silence», nous remet dans un décor calme et le temps se ralentit. Après le silence : « il me sembla, au milieu de ce silence absolu, que la grille grinçait sur ses gonds ». Le bruit prend placedans le texte et la peur remonte très rapidement.
Quand elle entend les gonds de la grille grincer, Pauline pense que c’est Horace qui rentre, « L’idée que Horace rentrait chassa à l’instant toute ma terreur », mais la découverte progressive de la vérité fait monter le suspense. Le fait que Pauline soit bloquée, « mes volets étaient clos » « je voulus ouvrir la porte du corridor, soit maladresse,soit précaution, le Malais l’avait fermée en se retirant : j’étais prisonnière. », ajoute un degré au suspense.
Quand Pauline arrive enfin à avoir une vue sur le préau de la maison, Pauline rentre dans la bibliothèque sans lumière : « Je me rappelai alors que les fenêtres de la bibliothèque donnaient comme les miennes sur le préau, et par un de ces mouvements bizarres qui font succéder le plusgrand courage à la plus grande faiblesse, j’y entrai sans lumière », nous pouvons remarquer que cette phrase fait monter le suspense, le lecteur a envie de savoir ce qu’elle va voir. Cette envie est accentuée par le fait que cette phrase est très détaillée et très longue alors que Pauline ne fait que rentrer dans une pièce. Quand elle arrive enfin à voir dehors, elle aperçoit « un homme qui venaitd’ouvrir l’un des battants de la grille et le tenait entrebâillé tandis que deux autres, portant un objet que je ne pouvais distinguer, franchissaient la porte que leur compagnon referma derrière eux » le fait que l’objet que portent les hommes est inconnu augmente son angoisse et le stress du lecteur.
Lorsqu’ils avancent un peu plus, Pauline sait ce qu’il y a dans les mains des hommes, « jecommençai à reconnaître la forme du fardeau qu’ils portaient ; c’était un corps ». Premièrement nous avons un effet de surprise, nous ne nous y attendons pas mais en continuant, survient un deuxième effet de surprise : « Une espèce de lutte s’engagea sous ma fenêtre ». Pauline commence à douter de la réalité : « je me demandais si je n’étais pas sous l’empire d’un rêve », puis le bruit recommence à êtredécrit : « il me sembla entendre un bruit sourd de ce coté », la peur s’amplifie quand Pauline décrit ce bruit. Le champ lexical du bruit est très présent dans cet extrait : « bruit, détonation, grincer, bruit sourd, entendre, craquer, entendre, pétillement. ». Mais il n’y a pas que ce registre qui montre la peur et le suspense, le champ lexical de la lumière aussi met en évidence ces deux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • Commentaire de texte
  • commentaire de texte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !