Commentaire "de l'horrible danger de la lecture" voltaire

Pages: 6 (1446 mots) Publié le: 13 mai 2013
COMMENTAIRE LITTERAIRE
DE L’HORRIBLE DANGER DE LA LECTURE, VOLTAIRE

INTRODUCTION

A partir de 1760, Voltaire décide de consacrer son énergie à la défense des valeurs des lumières, notamment en participant à l’ Encyclopédie de Diderot et D’Alembert et en écrivant des textes engagés comme De l’horrible danger de la lecture, un pamphlet publié en 1765 dans lequel Voltaire critiquela censure, l’obscurantisme religieux ainsi que la monarchie absolue par le biais d’un mouphti nommé Joussouf Chéribi qui interdit la lecture et l’imprimerie dans son pays. Mais en quoi ce pamphlet de Voltaire illustre t-il les théories des Lumières ? Dans ce texte, Voltaire fait le choix de l’Orient pour mieux critiquer et dénonce par le pamphlet dans le but de défendre les principes desLumières.

I. Le choix de l’Orient

1) Un Edit qui a pour contexte le monde oriental

Voltaire présente son pamphlet à la manière d’un Edit. La loi est tout d’abord énoncée « il a semblé bon à Mahomet et à nous de condamner, proscrire, anathématiser ladite infernale invention de l’imprimerie » (l. 6-7) avant de lister des arguments sous forme d’articles appuyant la loi (l. 9 à 29)puis enfin déclarer la punition encourue pour tout non respect de celle-ci «  Nous leur défendons de lire aucun livre, sous peine de damnation éternelle » (l. 31).
Ce texte a pour contexte l’Empire Ottoman « Saint-Empire ottoman » (l.1), « Sublime Porte » (l.3 et 37), « Etat nommé Frankrom » (l.4), « entre l’ Espagne et Italie » (l.4), « Stamboul » (l.6).
Le champ lexical du monde arabe esttrès présent « Joussouf Chéribi » (l.1), « mouphti » (l.1), « Saint-Empire ottoman » (l.1), « Saïd Effendi » (l.3), « Sublime porte » (l.3), « Frankrom » (l.4), « cadis » (l.5), « imans » l.5, « Stamboul » (l.6), « fakirs » (l.6), « Muharem » et « Hégire » (l.45) ce qui montre l’insistance de Voltaire sur le fait que l’histoire ne se déroule pas en France mais bien en Orient ; il s’éloigne de lasociété française pour la critiquer tout en contournant la censure.

2) S’éloigner pour mieux critiquer

Pour établir sa critique, Voltaire utilise le principe de l’ironie. Il met en place des paradoxes et des antiphrases formulant des interdictions comme celles de lire, de penser, de faire plus de quatre phrases sensées (l.35), d’utiliser des termes qui ont un sens (l.36-37) quifont une sorte d’éloge de la stupidité, ainsi que des figures de styles comme des hyperboles « vertus dangereuses » (l.24), « damnation éternelle » (l.31), « tentation diabolique » (l.31-32), « horrible danger » (titre) et des superlatifs comme « merveilleux » (l.17), « énorme » (l.29), qui entraînent un phénomène d’exagération. Enfin, l’oxymore « heureuse stupidité » (l.18) et l’antithèse « lequelmédecin, ayant déjà tué … » amènent la critique au paroxysme de l’absurdité. Toutes ces figures de style ont pour but final de divertir et d’amuser le lecteur mais aussi de l’amener à se poser des questions sur sa propre société tout en contournant la censure puisque l’histoire se déroule dans l’Empire Ottoman. De plus, Voltaire mets en place un « jeu » avec les dates, puisque la date del’Hégire, 622, additionnée à l’année où aurait été proclamée cette loi, 1143, donne la date de publication de ce pamphlet, 1765 : il inscrit donc son texte dans une période historique et un cadre orientaux, mais en réalité, il dénonce les travers de sa société.

Transition

Pour sa critique, Voltaire a voulu imiter un Edit dans le cadre de l’Empire ottoman afin de contourner la censure pourcritiquer la société française. Pour cela, il utilise le registre ironique et des figures de styles comme des paradoxes, des antiphrases, des hyperboles, des superlatifs, et un oxymore. Mais le but de ce pamphlet n’est pas seulement d’amuser et de divertir le lecteur mais aussi de dénoncer la monarchie, le fanatisme religieux et l’ignorance de la population.

II. La dénonciation par le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de l'horrible danger de la lecture
  • Commentaire de l’horrible danger de la lecture, voltaire
  • Voltaire, de l’horrible danger de la lecture
  • Commentaire composé : voltaire, de l’horrible danger de la lecture
  • Commentaire littéraire : voltaire : de l’horrible danger de la lecture (1765)
  • Commentaire composé voltaire, de l'horrible danger de la lecture
  • De l'horrible danger de la lecture , de voltaire
  • Voltaire, de l'horrible danger de la lecture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !