Commentaire d'un texte de césaire d'arles (histoire médiévale)

Pages: 7 (1711 mots) Publié le: 10 juin 2011
CÉSAIRE D'ARLES (SERMONS VIII ET VI).

Méthode : attention à l'introduction générale du sujet, ne pas se lancer directement dans le texte (Césaire d'Arles est un évêque etc.) Quand il n'y a pas de titre, l'introduction consiste à trouver quel titre on mettrait.

La fin de l'Empire Romain n'a pas entraîné la fin du monde antique mais elle a aidé à repenser le MA par nvelle éducation etméthode.

Suite petite intro : intro du document (type, auteur, contexte, etc.). Dépend du document. Faire apparaître clairement une problématique (ce qui n'est pas le cas ici...).

L'auteur : grande figure de l'Eglise franque. Métropolitain d'Arles depuis 503, jusqu'à sa mort en 542. [Né dans une famille aristocratie gallo-romaine de Challon-sur-Saonnes. Adolescent, renonce à l'état laïc, reçoit latonsure, après qques années au service évq de Challon se retire à l' ... (490's). Fin Ve : ordonné diacre et prêtre, agrégé au clergé d'Arles. 503 : élu évq d'Arles.] Prédicateur talentueux, consacre beaucoup de temps à ses sermons (hebdomadaires). Ses sermons font sa renommée, réunis et diffusés dans son diocèse puis dans toute la Gaulle dans les Oméliaires (ouvrages de sermons). Sermons destinésà un public très divers. Un des plus petits diocèses de Gaulle, civitas prospère et relativement cosmopolite, et malgré concurrence de Marseille reste un port actif. Texte pas daté, on ne sait pas quand exactement les sermons ont été prononcés. Période où la recomposition politique est très nette dans la Gaulle méridionale, laquelle est dans la mouvance ostrogothique. Et ce jusqu'en 536 quand ellepasse sous la domination des Francs. Région très affectée par les grandes migrations de peuples. A subi les exactions des Wisigoths (en particulier Euric en 471). Un peu plus tard Burgondes assiègent la ville. Puis Théodoric impose ostrogoths. Institutions scolaires, très présentes en Provence, ont été ébranlées et maillage culturel s'est sensiblement relâché. Passage à l'analyse : contenu dutexte. Dans ces deux sermons, l'évq d'Arles exhorte les fidèles à lire la Bible. Souligne que pauvres lettrés et riches illettrés peuvent s'entraider sur la voie de la connaissance divine. fréquentation de la parole de Dieu lui apparaît indispensable pour se détourner des plaisirs profanes et des tentations diaboliques.

I. UN CONSTAT ALARMANT : UN MONDE DOMINÉ PAR LES ILLITERATI ET OÙL'APAUVRISSEMENT DE LA CULTURE SEMBLE ALLER DE PAIR AVEC LA PERSISTANCE DU PAGANISME

A. Un constat inquiet

Recul de la culture, surtout lettrisme. Bcp de fidèles sont illiterati, dans tous les milieux (riches marchands, propriétaires "l'organisation de sa maison" ...). Saisie / reformulation info du texte ; puis explication > Conséquence de la régression de l'école Antique, de sa perte de prestige, dudésintérêt de nombreux laïcs y compris fortunés. Livres rares (l.12), chers (coût du parchemin), bibliothèques publiques ont disparu. A la lecture du texte, impression que ne subsiste qu'une éducation rudimentaire, enseignement des grammairiens qui ne forme finalement que des secrétaires, scribes, notaires. Recul de l'école : signe de l'inadéquation de l'enseignement avec l'éducation de la société.L'humanitas est discréditée. L'Etat a de moins ne moins besoin d'avocats, rhéteurs, maîtres de l'éloquence.

B. Or la fréquentation des Ecritures s'impose à tous

Par la lecture, "on prépare la nourriture de l'âme dans l'éternité." (l.3-4)
Aux yeux évq d'Arles il y a un lien direct entre Ecriture de Dieu et capacité à résister au monde profane, plaisir matériel. Sermon VIII : dénonce lesbanquets trop fournis en mets délicieux > dénonce deux vices : gourmandise (gula (?)) et l'avarice (= amour excessif des biens terrestres). Leur propose la caritas (don gratuit qui naît de l'amour des autres, l.17). Sermon VI : dénonce danses et chants libertins et impudiques. Banquets, danses, chants > associés aux fêtes païennes (comme les Saturnales). Face à ces séductions (oeuvre du Démon),...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire Du Texte Aime Cesaire
  • Commentaire histoire medievale
  • Commentaire d'un texte de Rousseau
  • Commentaire d'un texte de bergson
  • Commentaire d'un texte de kant
  • Commentaire d'un texte de Sartes
  • Commentaire d'un texte de descartes
  • Commentaire d'un texte de sartre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !