Comparaison des systèmes d'enseignement juridique français et anglais

Pages: 10 (2324 mots) Publié le: 5 décembre 2010
Quels sont les avantages et les inconvénients des méthodes françaises d’enseignement du droit lorsque celles-ci sont comparées avec les méthodes d’enseignement utilisées dans le système anglais ?

Introduction
Tout juste bachelier, la propulsion dans un autre pays – même s’il est voisin – n’en est que plus dépaysante quand l’approche éducative, et ce même de la matière étudiée, estradicalement différente.
Un simple observateur pourrait en comparant les deux systèmes établir que l’un est plus théorique, le système français, et que l’autre est plus pratique, le système anglais.
D’un point de vu étranger aux deux pays, de manière à être d’une relative « objectivité culturelle », une méthode d’enseignement est elle préférable à l’autre, ou bien sont elles complémentaires ?
Danspremier temps nous comparerons ces deux écoles sur le plan historique, ainsi que ce qu’il en résulte effectivement aujourd’hui ; dans un second temps nous analyseront ce que chaque système apporte à un étudiant de nos jours, et les perspectives qu’elles lui apportent.

I) Deux pays, deux écoles

A) Une origine historique à ces différentes approches
La France est un pays de culture Latine. Dès lemoyen-âge, le sens latin du droit, comme étant commun à tous et écrit, prévaut. Les aspirants juristes étudient donc au 12ème siècle le droit romain, et particulièrement le Corpus Juris Civilis, compilation de droit Romain de l’Empereur Justinien. Ces étudiants appelés Glossaires, et leur manière d’insérer des notes interprétant le texte dans les recueils Romain, ont introduit la manière Française –et Allemande notamment – de tirer des principes juridique et développer des concepts à partir de l’autorité Romaine. Le droit français est donc de manière compréhensible orienté vers une théorie du droit, qui passe par l’écriture de principes précédant les éventuelles transgressions de ceux-ci.
L’éminent Professeur de droit comparatif Kahn-Freund retient de cette méthode d’enseignement unecertaine logique, en le mettant en exergue avec la méthode anglaise. « Est-ce que l’éducation juridique basée sur l’étude de cas n’est pas comparable à une éducation médicale où l’étudiant est enseigné les pathologies avant même l’anatomie ? ». Il est donc selon lui dans l’ordre des choses que de commencer par intégrer la théorie juridique avant de l’appliquer à des cas.
La méthode anglaisecorrespond justement à un état d’esprit plus empirique propre à la culture anglo-saxonne. En effet le refus partiel de la théorie latine, et le développement très tôt d’un système légal plus autonome et centralisé se basant sur les cas juridiques précédant ont conduit à la détention du savoir juridique par ceux qui en avaient l’expérience – les practiciens. Les jeunes juristes apprenaient donc le droit enallant assister à des joutes juridique entre juristes confirmés, et tenaient des « Year Book ». Ceci leur permettaient d’intégrer la méthode argumentative de leurs maîtres, ainsi que de se forger une culture juridique essentielle à leur future pratique, en constituant des archives des litiges auxquels ils assistaient.
B) Des divergences aujourd’hui très marquées
De manière relativement plusrécente, dès la Révolution Française de 1789 se sont constituées les valeurs de la Républiques Française. La vision française de l’éducation est une vision égalitaire, où chacun doit bénéficier d’une égalité d’opportunités. Ainsi la faculté française ouvre ses porte à tout bachelier, et ce pour des tarifs plus qu’accessibles. Ce refus de discrimination à l’entrée se reporte à la fin de la premièreannée par de durs concours de passage en seconde année. L’étudiant en France se trouve donc parmi des promotions de milliers d’élèves (en général entre 1000 et 3000 en droit), pour lesquels une discrimination est faite par la quantité de travail pouvant être absorbé par l’élève – soit la capacité de l’étudiant à se rappeler des concepts abordés pendant l’année. Ainsi, une grande importance est...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le système d'enseignement français
  • système d'enseignement espagnol français au Maroc
  • Le système juridique anglais
  • Système juridique francais
  • Systeme juridique francais
  • Le système juridique français
  • Systéme juridique francais
  • Le système juridique français

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !