Comparaison entre Descartes et Nietzsche

1102 mots 5 pages
Comparaison entre Descartes et Nietzsche
Tout être humain ressent des émotions mais chacun de nous leur donne une certaine importance, différemment d'un individu à l'autre. Pendant que l'un vit dans une quête d'émotions fortes, d'autres passent leur vie à essayer de cacher ce qu'ils ressentent. Cette réflexion m'amène à comparer l'importance que nous devons accorder aux passions dans notre vie, selon les idéologies de Descartes et de Nietzsche. Je vais donc présenter le contexte historique, la thèse et les arguments rationnels de Descartes et ceux plus dyonisiaques de Nietzsche par rapport à l'importance des passions, les comparer et ensuite donner mon opinon personnel.
Premièrement, René Descartes est un philosophe rationnel et idéaliste. Il a vécu dans la période dite classique, soit plus précisément le XVIIIe siècle ou siècle des Lumières, alors qu'on prône la raison, l'équilibre et la connaissance. Descartes est considéré comme le père du rationnalisme, une idéologie basée sur la raison, nous permettant d'accéder à la vérité et à la connaissance. Étant un philosophe sceptique à la base, il parvient malgré tout à prouver sa propre esistance et celle d'un être parfait tel que Dieu, grâce à sa capacité à raisonner. Il démontre aussi qu'il y a un dualisme entre le corps et l'esprit. Selon Descartes, il ne faut pas écouter aveuglément nos passions, mais touver un équilibre entre passion et raison. En fait, il croit que les passions sont bonnes mais qu'il faut les dominer pour accéder à la vérité. Il ne faut pas les vivre excessivement! Puisque les passions influencent notre volonté, si nous les écoutons sans penser, nous devenons alors déterminés et esclaves de nos passions. En d'autres mot privés de notre liberté. Le fait de raisonner nous propose alors des choix à faire, ce qui défini la liberté. De plus, suivre seulement ses passion peut nous mener à l'erreur. En effet, les erreurs surviennent quand la volonté affirme plus que la raison permet d'affirmer.

en relation

  • Dissertation philosophique
    1055 mots | 5 pages
  • Explication nietschze
    1692 mots | 7 pages
  • Nietche
    1813 mots | 8 pages
  • Nietzsch : la conscience
    1967 mots | 8 pages
  • nietzscheetlaconscience
    2056 mots | 9 pages
  • Nietzche
    2448 mots | 10 pages
  • Philo la liberté
    2007 mots | 9 pages
  • Sommes-nous responsables de nos erreurs ?
    2692 mots | 11 pages
  • Liberté
    1600 mots | 7 pages
  • Peut on definir l'homme par la conscience
    6580 mots | 27 pages