Compte rendu: les genres littéraires de d. combe

2734 mots 11 pages
SOUJAA Ratib

Compte rendu de lecture
Les genres littéraires
Dominique Combe, Paris, Hachette Supérieur (Contours littéraires), 1992

Introduction
Qu’il s’agit de la littérature ou de la critique des années 1960, toutes les deux se sont opposées à la notion du genre littéraire. Notion délaissée par Barthes et le textualisme, Sollers et le groupe Tel Quel), pour eux l’ancienne distinction des genres est déjà dépassée.
Le texte, comme notion est supposé le mieux placé pour montrer l’originalité radicale de certains textes modernes rebelles aux catégories de « poésie », de roman et d’essai ».
L’auteur qui est rebaptisé producteur ou scripteur, essaient de nier la distinction entre producteur et interprète.
Actuellement les genres se portent toujours bien, mais il y a toujours des œuvres qui restent inclassables car la notion du genre persiste surtout avec le retour en force des genres provenant de la nouvelle critique.
L’ouvrage tente de faire la synthèse des nombreuses définitions des théories et des approches de la notion du genre qui ne peut pas avoir une définition univoque.

Textes : - Hugo et le refus nominaliste des genres dans la préface aux Odes et Ballades (1826) : hostilité à l’égard de la notion au nom de la liberté du génie créateur.

- Paulhan et la Terreur, Les Fleurs de Tarbes (1941). Démontage des mécanismes de « la terreur » instaurée par les romantiques contre la « rhétorique ».

1. Approche immédiate des genres

C’est à travers les genres qu’on aborde la littérature.
Certes les indices paratextels choisis par l’éditeur aident à l’identification de l’œuvre.mais à ces indices internes s’ajoutent des indices externes tels que les discours critiques et les commentaires.

Phénoménolangageie des genres courants :

Tous ces indices paratextuels définissent une typologie qui définit un système des genres.
Comment le lecteur reconnaît-il un genre et y inscrit tel texte ?
Il ne s’agit pas seulement d’un

en relation

  • Le pouvoir des mots
    26110 mots | 105 pages
  • Poésie
    5811 mots | 24 pages
  • Poésie moderne
    5774 mots | 24 pages
  • Language.pdf
    6539 mots | 27 pages
  • Femme
    47465 mots | 190 pages
  • Dissertions
    2780 mots | 12 pages
  • Bilbon le hobbit, une oeuvre de paralittérature?
    21329 mots | 86 pages
  • le petit prince
    15672 mots | 63 pages
  • Mémoire
    38916 mots | 156 pages
  • Le Post
    38495 mots | 154 pages