Concession de paix en 1155 à soissons

Pages: 12 (2858 mots) Publié le: 8 avril 2010
CONSTITUTION DE PAIX PAR ORDONNANCE ROYALE DE LOUIS VII POUR UNE DUREE DE 10 ANS.1155

INTRODUCTION
Au temps des capétiens le rapport entre le roi et les Grands vassaux fut longtemps relâché dès les décennies qui suivirent l'avènement d'Hugues Capet en 987. Le pouvoir du roi est faible par rapport à celui de ces seigneurs. Or au XIIe siècle on assiste à un léger progrès des droits duroi sur la vassalité. Le roi capétien s'est engagé à agrandir le cadre de ses vassaux. Avant le problème était que selon les règles de la vassalité un roi ne pouvait rien exiger de ses arrières vassaux qui ne devaient fidélité qu'à leur seigneur. Cela fait référence à l'adage « le vassal de mon vassal n'est pas mon vassal». Ainsi lors de son règne Louis VII (1137-1180) dû prendre en considération lerenforcement des dépendances vassaliques. Celles-ci favorisaient d'autant plus la puissance des princes territoriaux qui disposaient d'une terre libérée de toute autorité royale. Un exemple de puissance territoriale qui représentait une véritable menace pour le roi était celle des Plantagenêt, en particulier par Henri II. Celui-ci possédait en effet un grand domaine avec la Normandie, le Maine,l’Anjou et en 1152 le duché d'Aquitaine grâce à son mariage avec Aliénor d’Aquitaine, l'ancienne reine répudiée par Louis VII en 1152.S'en suit alors une crise politique entre le roi et ce prince territorial qui a acquérit entre temps l'Angleterre. En 1154 Louis VII conclut une paix en renonçant à l‘Aquitaine et en recevant une compensation. Le mariage entre Henri II et Aliénor d'Aquitaine mit enpéril la puissance de Louis VII et l’incita donc à renforcer son royaume. Il renforça ses liens tout d'abord avec le rattachement des arrières vassaux. En échange d'un hommage et de fidélité, il leurs donne un fief-rente sur son domaine. Ce droit de prendre le montant de la rente sur le domaine royal permet au roi d'assurer une soumission de ses nouveaux vassaux puisqu'il peut leur confisquer en casde forfaiture. Pour Louis VII c’est un moyen de montrer ses pouvoirs de seigneur vassalique sur les grands fiefs. Dans la continuité de ce renforcement vassalique, le roi Louis VII veut s'assurer de la paix au sein du royaume. Cette décision fut probablement indirectement suscitée à cause de la menace Plantagenêt. Ainsi le roi proclama une ordonnance de paix pour 10 ans suite au concile de Soissonsle 10 juin 1155. Il réunit les évêques de Reims et de Sens avec leurs évêques suffragants et les plus puissants barons du royaume qui n’appartiennent pas au bloc angevin(le duc de Bourgogne, les comtes de Flandre, de Champagne et de Nevers).

Cette paix fut une des premières initiatives qui réaffirma en partie la responsabilité politique du roi au sein du royaume depuis son déclin au IXesiècle. Mais qui assure la paix dans la seconde moitié du XIIe siècle ? Il est clair que cette ordonnance fut un élément incontestable au resurgissement de l'autorité législative du roi. Néanmoins cette nouvelle puissance royale apparut avec faiblesse laissant le pouvoir aux Grands pour appliquer la paix.

La réaffirmation de l’autorité législative royale

Au milieu du XIIesiècle l'autorité royale se réaffirme avec une volonté de montrer son pouvoir législatif.
Lors du concile le roi proclame la paix protégeant ainsi les églises et leurs biens , les paysans et les marchands: «nous avons ordonnée qu'à partir de la prochaine fête de Pâques et pour dix ans , toutes les églises du royaume et toutes leurs possessions , et tous les cultivateurs, aussi les troupeauxdes gros et petit bétail, et, sur les chemins de curé tous les marchands d'où qu'ils soient et les hommes, quels qu'ils soient , pour autant qu'ils seront prêts à ester en justice devant ceux auxquels ils devront demander justice ,tous absolument aient paix et pleine sécurité." (l.8 à 14). Durant cette période Louis VII voulait s'assurer d'une alliance politique face à la puissance des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • ordonnance soisson 1155
  • Exprimer a concession en allemand
  • De la paix à la guerre
  • Le retour à la paix
  • Le vatican a fait la paix avec les beatles
  • Faut-il vouloir la paix à tout prix?
  • Culture à cuba sous la période spéciale en paix
  • Montesquieu : l'esprit du commerce est à portée de la paix

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !