Connaissance

Pages: 7 (1651 mots) Publié le: 23 février 2011
La connaissance est-elle libératrice?
Nous pourrions faire de l’étymologie du mot « con-naitre » (naître avec ?) le point d’origine d’une réflexion sur « Qu'est que connaître ? » En effet, connaître n’est-ce pas unir la pensée d’un sujet et un objet pensé ? Mais la connaissance est toujours connaissance de quelque chose, pour paraphraser Husserl. Que nous donne la connaissance des choses ? nouslibère t-elle . Et qu’en est-il de la connaissance de soi et de la liberté ?

Introduction :
« Knowledge is power », (la connaissance donne –est- le pouvoir) proclame F. Bacon, philosophe anglais du XVIIème siècle, dans son « Novum Organum ». Cela s’entend assez bien quand ce pouvoir s’exerce sur des choses ou sur les autres hommes. Mais cela reste-t-il vrai appliqué sur soi même ? « laconnaissance est-elle libératrice ? » Suffit-il de se connaître pour pouvoir proclamer fièrement à la manière d’Auguste dans Cinna « je suis maître de moi, comme de l’univers », au prétexte qu’ayant identifié nos vertu et vaincues nos faiblesse nous serions maintenant en possession consciente de nous-mêmes ? Nous pourrions faire de l’étymologie du mot « con-naitre » (naître avec ?) le point d’origined’une réflexion sur « Qu'est que connaître ? » En effet, connaître n’est-ce pas unir la pensée d’un sujet et un objet pensé ? Mais la connaissance est toujours connaissance de quelque chose, pour paraphraser Husserl. Que nous donne la connaissance des choses ? nous libère t-elle . Et qu’en est-il de la connaissance de soi et de la liberté ?

1/ La connaissance des choses est-elle libératrice desnécessités qui pèsent sur nous ? La connaissance est la saisie du monde par « les yeux de l’esprit ». Hegel : « la liberté c’est l’intellection de la nécessité »
- Descartes et le morceau de cire : connaître n’est pas seulement percevoir le monde. Descartes le montre dans l’exemple du morceau de cire : ce n’est ni par l’imagination, ni par les sens que je connaît ce qu’est la cire mais « seulement parma faculté de penser qui réside en mon entendement ». En fait , ce que je connâit de plus établi dans la cire, ce sont les deux concepts d’étendue et de muabilité, mais qui sont compris qui ne sont pas seulement intuitionnés par la sensibilité, mais par l’entendement.

- Echapper à l’emprise du monde (Pascal) « par l’espace, l’univers me comprend et m’engloutit, par la pensée, je le comprends »: connaître c’est être capable de saisir dans une prise commune le monde et la pensée : ce n’est pas seulement « prendre » c’es « com » « prendre », c’est à dire saisir le monde par des concepts et des modèles issus de la pensée, sans pour autant nier ce qu’est le monde. La science expérimentale montre ce double mouvement : pour qu’il y ait connaissance, il faut des hypothèses rationnelles (quiviennent du sujet) et un retour au monde, aux faits, dans la vérification expérimentale.
- Penser le monde à travers un langage. Le langage sera alors le premier de ces modèles à travers lesquels nous connaissons le monde ; il faudra cependant se méfier, note A. Koestler de lui : il est à la fois le moyen de notre accès au monde et un piège, tant il dissimule de non dit : une des premières tâchesde la connaissance scientifique est de se doter d’un langage autonome.
La connaissance, parce qu’elle nous permet d’agir sur le monde nous en libère. Le magicien croit pourvoir se passer d’une telle connaissance, et que son esprit peut agir directement sur les choses. Le propre de la pensée moderne est de penser que la connaissance nous libère de la nécessité.
2/ La connaissance de soi nouslibère-t-elle ? En d’autres termes sommes-nous d’autant plus libres que nous nous sommes connaissons ? la liberté suppose-t-elle la conscience ?
Introduction : D’où vient la liberté humaine ? Certain pensent que c’est parce qu’il a une conscience que l’homme est libre. Que faut-il en penser ? La connaissance de soi favorise-t- elle la liberté ? La connaissance de soi renvoie à l’idée de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pour la connaissance
  • Connaissance
  • Connaissance
  • Connaissance de soi
  • La connaissance
  • La connaissance
  • La connaissance
  • La connaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !