CONTEMERVEILLEUX

766 mots 4 pages
Séquence 2 le conte merveilleux

Le conte est un récit imaginaire où le héros doit affronter des épreuves pour atteindre son objet au terme se sa quête.
Dans le conte, plaisir et instruction se mêlent.

Objectifs : Je lis des contes. Je sais comment écrire un conte. I. L’univers du conte merveilleux
A. Le cadre spatio-temporel  imprécis
B. les personnages du conte  pas décrit / surnom
C. le merveilleux dans le conte  surnaturel, magique
D. la visée du conte
II. la structure du conte
A. le schéma narratif  5 étapes
B. les personnages et leurs fonctions  héros, objet, opposant, adjuvant

leçons annexes : vocabulaire : le vocabulaire du merveilleux : étymologie et famille de mots langue : les temps du récit au passé imparfait et passé simple des 1er et 2e groupes.

Séquence 2 : Le conte merveilleux

I. L’univers du conte merveilleux
A. Le cadre spatio-temporel
L’histoire que nous raconte le conte se déroule dans un lieu et à une époque imprécis (ou indéfinis, indéterminés). On ne sait pas exactement où et quand se passe l’histoire.
Au début et à la fin des contes, on retrouve des formules qui montrent cette imprécision :
« Il était une fois » (début)
« Il vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » (fin)
B. les personnages du conte
On retrouve l’imprécision (indétermination) des contes :
Les personnages ne sont pas décrits physiquement.
Les personnages principaux portent des prénoms « Jeannot et Margot » ou des surnoms « le Petit Chaperon rouge », « Blanche-Neige », « Grincheux »…
Les personnages secondaires sont désignés par des noms communs (« la mère ») ou des groupes nominaux (« le pauvre bûcheron »).
C. le merveilleux dans le conte
Le monde du conte merveilleux ne ressemble en rien au notre :
Il met en scène des personnages dotés de qualités ou de pouvoirs surnaturels : les animaux parlent, les fées transforment les citrouilles en carrosse.
Il raconte également des événements qui ne se produisent jamais dans le monde réel :

en relation