Conteneurisation

6387 mots 26 pages
PARTIE 1 : LES ASPECTS TECHNIQUES ET PRATIQUES DE LA CONTENEURISATION

SECTION 1 – LE CONTENEUR

Le conteneur est à la fois un mode de conditionnement et un support logistique. Nous évoquerons dans ce travail les conteneurs maritimes qui, même utilisés dans les autres modes de transports, sont spécifiquement conçus pour le transport maritime.

I. Notion de conteneur

Avant de dresser l’inventaire des conteneurs en circulation actuellement, il convient de définir ce qu’est un conteneur.

A - Définitions de conteneur

Le conteneur peut se définir grossièrement comme une « boîte », généralement métallique, de forme parallélépipédique, destinée à contenir des marchandises en vue de faciliter leur manutention et leur transport.
Mais le conteneur est plus qu’une simple boîte.
Le Bureau International des Container ou BIC le définit comme « un récipient conçu pour contenir des marchandises en vrac ou légèrement emballées, spécialement en vue de leur transport sans manipulations intermédiaires, ni rupture de charge, par un moyen de locomotion quelconque ou la combinaison de plusieurs d’entre eux.»

En 1968, le Doyen Rodière, qui critiquait à l’époque les polémiques autour du problème juridique des « containers », le définissait comme « des cadres fixes munis d’ouverture que l’on charge de marchandises individualisées ou en vrac et que l’on remet préalablement fermés et même scellés au transporteur. »

La Convention douanière de 1972 relative aux conteneurs (CCC) définit quant à elle le conteneur comme un engin de transport (qu’il s’agisse de cadre, d’une citerne ou d’un autre engin analogue) constituant un compartiment, totalement ou partiellement clos, destiné à contenir des marchandises. Il a un caractère permanent et est de ce fait suffisamment résistant pour permettre un usage répété. Spécialement conçu pour faciliter le transport de marchandises, sans rupture de charge, par un ou plusieurs modes

en relation

  • La conteneurisation
    1751 mots | 8 pages
  • La conteneurisation
    1062 mots | 5 pages
  • La conteneurisation
    1690 mots | 7 pages
  • La conteneurisation
    426 mots | 2 pages
  • la conteneurisation
    4963 mots | 20 pages
  • Les limites de la conteneurisation
    2324 mots | 10 pages
  • Rapport conteneurisation
    1805 mots | 8 pages
  • Chapitre 6 Conteneurisation Des Marchandises Conventionnelles ALIX
    8557 mots | 35 pages
  • Le transport maritime
    16218 mots | 65 pages
  • Le transport maritime
    332 mots | 2 pages