Cooperation decentralisee : outils et methodes

3288 mots 14 pages
INTRODUCTION

Avant la deuxième Guerre Mondiale, le champs des relations internationales était souvent circonscrit au rapport inter étatique, ce qui ne manquait pas de marginaliser des acteurs non apparents comme les médiats, les firmes internationales.

Aujourd’hui, le champs des relations internationales tient compte de ces acteurs formels (Etat, Organisations Internationales) et des acteurs informels (ONG, Sociétés Multinationales), des facteurs comme la culture, la géographie, l’économie, la population, etc).

La coopération décentralisée découle donc de ces relations internationales.

Ainsi, elle a connu son véritable lancement dans le milieu des années 80 où les collectivités territoriales ont rapidement investi ce domaine, défini quelques années plus tôt par les premiers jumelages-coopération, la coopération européenne avec les pays ACP.

 En France, le cadre juridique de la coopération décentralisée a été défini par la loi du 06 février 1992 et des actes réglementaires.

 Au Sénégal, la coopération est définie par la loi 96-06, portant code des collectivités locales notamment à son article 17 qui stipule que « dans les conditions prévues par le présent code, les collectivités locales peuvent dans le cadre de leurs compétences propres, entreprendre des actions de coopération qui donnent lieu à des conventions avec des collectivités locales de pays étrangers ou organismes internationaux publics ou privés de développement. Ainsi, nous allons revisiter tour à tour l’évolution de la coopération décentralisée à travers l’union Européenne / ACP et la France.

DU JUMELAGE A LA COOPERATION DECENTRALISEE

La pratique des jumelages née dans l'après-guerre constitue la première manifestation de relations formalisées entre collectivités locales relevant d'Etats différents.
Dans un premier temps, elle est le fait des communes, animées par la volonté de développer des liens d'amitié avec les populations des communes allemandes puis, pendant la

en relation

  • La coopération décentralisée et le développement durable
    12242 mots | 49 pages
  • Guide coopération
    13230 mots | 53 pages
  • Etude comparative sur les pratiques de cooperation decentralisee de la ville de porto-novo
    34603 mots | 139 pages
  • Géomarketing
    1537 mots | 7 pages
  • Tourisme
    12445 mots | 50 pages
  • Developpement local
    22882 mots | 92 pages
  • Rapport projet professionnel
    2599 mots | 11 pages
  • Innovation managériale
    1005 mots | 5 pages
  • Coopération décentralisée
    26023 mots | 105 pages
  • Rapport Activites 2010 2011 2012 FR
    40656 mots | 163 pages