copie E1 capeps

2461 mots 10 pages
Sujet :
« Les enjeux éducatifs du sport scolaire et des associations sportives depuis le début des années soixante. Quelles évolutions, quelles perspectives ? »

La naissance du sport scolaire fut tout d’abord l’initiative de lycéens et étudiants à la fin du XIXème siècle (avec la création de clubs sportifs, comme le Racing Club en 1888). La première circulaire à officialiser le sport scolaire est donc déjà révélatrice d’une de ses problématiques récurrente : « la spécificité du sport scolaire tient à cette double situation, celle de l’ancrage dans le monde éducatif, celle de l’appartenance au champ sportif » (selon Alain Hébrard «Le sport scolaire » dans son ouvrage « Reflexions et Perspectives » paru en 1986). Qu’entend-on alors exactement par sport scolaire ?
Selon Pierre Arnaud, le sport scolaire est le « rassemblement volontaire d’élèves d’un établissement dans le cadre d’une association type 1901, multisports, d’établissement, pour pratiquer régulièrement des activités physiques et sportives dans un cadre le plus souvent compétitif ». Depuis 1945, il se pratique au sein d’associations sportives (AS, reconnues d’utilité publique et instaurées comme obligatoires pour tous les établissements par J. Flouret en 1945). Il est présent à tous les niveaux du système éducatif (SE) : primaire, secondaire et supérieur, auprès d’un public volontaire ce qui le distingue de l’EPS (Education Physique et Sportive). Les AS sont le cadre de pratique du sport scolaire mais il existe également des AS extrascolaires, appartenant au sport civil. Cette organisation entre sport scolaire et AS souligne encore l’ambiguïté de son identité. Depuis le décret du 25/05/1950, les enseignants d’EPS ont un forfait d’un service de trois heures pour encadrer l’AS. Sport scolaire et AS sont orientés par des enjeux éducatifs différents selon les époques : d’une démocratisation de l’enseignement (par son unification tout d’abord) à une lutte contre l’échec scolaire (par la

en relation