Cours 11 Dada Surrealisme Plan

632 mots 3 pages
Dada (1916 – 1922)

1. Contexte sociohistorique et naissance de Dada

Période très courte. Première guerre mondial 1914-1918. La guerre marque la population, la mort, le deuil.

Développement scientifique s’oppose à l’armée (la guerre). (Non rationnel)
Tué quelqu’un = instinct, non résonné.

L’irrationnelle encore présent (pulsions). = mort de l’aspect rationnel.

Artistes en révolte contre les concepts généraux. Anti-art (révolution).Goût de l’absurde, du non-sens et de la provacation.

Du n’importe quoi.

2. Les caractéristiques du mouvement Dada

1. Humour : l’absurde, l’ironie, le sarcasme

2. Désacralisation de l’art

Enlève le caractère sacré de l’art. Pourquoi? Font intervenir le hasard, la spontanéité dans l’art.
Habituelle l’art est le fruit d’une grande étude, réflexion, élaboration etc.
Utilisation de matériaux ou objets utilisés au hasard.
Objets industriels comme matériaux.
L’inverse du traditionnel où l’on utilise des matériaux nobles et des outils de qualité.
Assemblage d’objets hétéroclites (combinaison d’objets qui n’ont aucuns liens entre eux).
Favoriser/valorise l’éphémère en jetant leurs œuvres. = œuvres non sacrées

3. Réflexion sur l’art
Provocation. Amène à la question : Qu’est-ce que l’art? Est-ce que ça nécessite du temps, de la difficulté, est-ce que l’artiste doit réellement avoir un talent?

La désorganisation, la désorientation, la démoralisation de toutes les valeurs admises sont pour nous d’indiscutables directives.

Le mouvement ne dure pas très longtemps puisqu’il n’a pas vraiment de ligne directive (avec sens), désorganisé, se référé à rien.

Marcel Duchamp et le ready-made (déjà fait)
Fontaine, 1917 ( Urinoir à l’envers)

C’est une œuvre d’art qui est faite à partir d’un objet fabriqué en industrie, choisi par l’artiste,
Doté d’un titre, signé par l’auteur, parfois modifié, transformé ou assemblé, parfois déposé sur un socle, détourné de son usage ou de son sens.

Changer notre façon de voir les choses.

Un des

en relation

  • Dada
    81833 mots | 328 pages
  • surrealisme
    5901 mots | 24 pages
  • Fiche de lecture de mémoire d’une jeune fille rangée
    21325 mots | 86 pages
  • Le Surréalisme
    8217 mots | 33 pages
  • Surrealisme
    5007 mots | 21 pages
  • MAgritte
    1806 mots | 8 pages
  • Question
    6727 mots | 27 pages
  • Salvador dali
    1303 mots | 6 pages
  • Franckusco
    18479 mots | 74 pages
  • Frise 1748-2002
    2395 mots | 10 pages