Cours droit BTS Tertiare

13762 mots 56 pages
Les activits conomiques exigent le support dun contrat. lorigine du contrat, on trouve souvent une offre commerciale qui, dans de nombreux cas, peut recourir des moyens virtuels. Ces moyens, renforcs par les moyens modernes de communication, peuvent tre trs intrusifs et prsentent de nombreux dangers. Ils supposent donc une protection spcifique du co-contractant. I - Les particularits de loffre commerciale lectronique A - Dfinition Loffre est la manifestation de volont par laquelle une personne propose une autre la conclusion dun contrat. Lacceptation de loffre par son destinataire suffit, en principe, former le contrat. Loffre doit tre prcise, ferme et non quivoque. Elle peut tre prsente sous forme lectronique. Par ailleurs, la loi pour la confiance dans lconomie numrique (article 14 de la LCEN) dfinit le commerce lectronique comme lactivit conomique par laquelle une personne propose ou assure distance et par voie lectronique la fourniture de biens ou de services. Et larticle L.121-16 du Code de la consommation dfinit la vente distance comme la vente ou la prestation de service effectue sans la prsence physique simultane des parties et ralise par des moyens de communication distance. Le commerce lectronique peut donc tre assimil une vente distance que la loi encadre dj. En principe, donc, que loffre soit lectronique ou non ne change rien. La loi sapplique loffre de contracter et au contrat, que lon ait recours des moyens lectroniques ou non. B - Des difficults propres Toutefois, des difficults particulires lenvironnement numrique apparaissent qui justifient une protection particulire du consommateur. On peut notamment noter les points suivants - il est difficile de dterminer qui du professionnel (rput loffreur) ou du consommateur a eu linitiative de la relation contractuelle - linteractivit des relations et les possibilits de propositions personnalises rendent floues les distinctions traditionnelles entre offre et acceptation - il est difficile

en relation

  • Dommage
    818 mots | 4 pages
  • Annales
    1672 mots | 7 pages