Coursgea

2180 mots 9 pages
ARTICLE

Entreprise et développement durable
Transformer leur politique de développement durable en avantage compétitif est désormais à la portée des entreprises, si celles-ci parviennent à aligner leurs ressources humaines, environnementales et financières.
Une voiture hybride au garage. Du café équitable dans les placards. Le thermostat du chauffage bien réglé. Des cartouches d’encre recyclées pour l’imprimante. Ce qui était autrefois un cliché, celui du consommateur écologiste triant consciencieusement ses déchets, caractérise aujourd’hui un segment de population de plus en plus important, partout dans le monde. Cela signifie – pour les entreprises socialement responsables – qu’un seuil critique a été atteint. Et cela vaut tant pour les entreprises visant les consommateurs que pour le B to B. Des années durant, les produits «verts» étaient exclusivement destinés à des marchés de niche. L’emploi de composants, d’ingrédients, de produits ou de procédés plus respectueux de l’environnement sur l’ensemble de la chaîne de production se traduisait par des coûts plus élevés, et ces produits n’étaient finalement achetés que par les consommateurs les plus soucieux d’écologie. Mais aujourd’hui, les choses sont différentes. La dernière décennie a vu un changement profond s’opérer : hier encore, seul un petit nombre de personnes appelait à une meilleure gestion des ressources naturelles, à l’adoption de pratiques plus respectueuses de l’environnement, au commerce équitable ou à des « stratégies de durabilité » de la part des entreprises. Aujourd’hui, c’est le cas d’une large majorité des consommateurs et des gouvernements à travers le monde. Changement climatique, consommation énergétique, conditions de travail, sécurité alimentaire, pollution ou gestion des déchets… Autant de questions qui ont aujourd’hui un poids décisif dans l’image que les entreprises produisent sur les consommateurs, les investisseurs, les autorités, les observateurs et les actionnaires. Le cabinet

en relation