Culture supérieure ou inférieure

Pages: 5 (1122 mots) Publié le: 13 mars 2013
SUJET " Il n'y a pas de culture supérieure ni de culture inférieure. Il n'y a que des cultures plus ou moins humaines selon qu'elles considèrent l'homme comme un vulgaire moyen ".

Le 26 juillet 2007, à l'Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar, Monsieur SARKOZY dans un discours relance l’éternel débat sur la primauté d’une culture (occidentale) sur d’autres. Ce débat vieux de plusieurs sièclesoppose plusieurs thèses antinomiques. Beaucoup de penseurs et même des décideurs éprouvent le besoin de crier haut et fort que la culture occidentale est la quintessence des cultures et que par conséquent elle domine sur les autres. D’autres s’insurgent contre une telle affirmation, à l’instar de SEKOU TOURE (1er président de GUINEE) qui dit : " Il n'y a pas de culture supérieure ni de cultureinférieure. Il n'y a que des cultures plus ou moins humaines selon qu'elles considèrent l'homme comme un vulgaire moyen ".
Le problème principal ici posé est donc l’égalité des races et de leurs modes de vie.
Analyser cette affirmation reviens à montrer les bases de cette « supériorité » d’une culture sur une autre ? Exposer ensuite les conséquences passées et présentes d’une telle affirmation(politique idéologique) et enfin, donner des solutions à une cohabitation des cultures.











La culture est une notion très et très difficile à saisir, mais l’on pourrait la définir en ces termes comme étant un ensemble d’us et coutumes, de mœurs et de valeurs propres à un peuple, une nation. Elle se caractérise donc pas l’attachement à certaines traditions, à un mode vie, unehabitude alimentaire etc…
Les tenants de la suprématie d’une culture au détriment des autres se basent sur des bases militaires, économiques, sociales (juridiques, morales, religieuses, artistiques), mais aussi techniques, scientifiques, etc.
Une société aura une culture supérieure si elle accomplie militairement, si elle dispose de moyens de dissuasion et de force aptes à se faire entendre et à sefaire respecter. Le cas par exemples des pays membres du conseil de sécurité des Nations Unies. Cette culture forcera plus le respect si économiquement elle est assise, existence d’infrastructures (routes, hôpitaux, etc), arrive à vivre sans endettements et même à exporter le trop plein de riche nationale. La transmission et le mode de gestion du pouvoir public est un ajout non négligeable.C’est-à-dire, pratiquer et promouvoir la démocratie. Culture où les droits et la personne humaine est respecté et protégée, où les citoyens sont égaux devant la justice, la morale, la religion sont ouverte… A cela, cette culture doit être à la pointe du développement technologique et scientifique : pouvoir se guérir de n’importe quels fléaux ou maladies, apporter toutes sortes solutions à tous problèmesexistants et naissants.


Sur ces bases, l’on peut affirmer qu’il y a que les pays du nord qui remplissent ces conditions d’appartenance à « une culture supérieure ». Exit les pays du sud, pauvres, sauvages. Exit l’Afrique, l’Asie, le Moyen-Orient etc.
Cette attitude de dire que nous sommes les bons, les gentils et les meilleurs engendre l’idée de parcourir le monde et de distribuergentiment notre culture par la force a eu des conséquences terribles pour le monde.
Cela dure depuis des siècles et a frappé presque tous les continents… Les croisés chrétiens qui ont voulu imposer leur culture religieuse au monde musulman ont causé des torts irréparables qui poursuivent les adeptes de ces religions jusqu’aujourd’hui. L’humanisme de cette culture nous a fait connaître l’esclavage defaçon industriel, la colonisation… Ces deux pratiques ont annihilées dès le départ toutes les chances de l’Afrique pour son développement par le pillage des bras valides de ses fils mais sur par la mise en place de systèmes de gestion de pillage des ressources des pays colonisés. La politique de la suprématie d’une culture nous a laissé en héritage plusieurs génocides et plusieurs guerres. Nous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • « Il n y a pas de culture supérieure ni de culture inferieure. il n y a que des cultures plus ou moins humaines selon...
  • Cultures supérieures à d'autres
  • la culture peut on juger qu une culture est superieure a une autre
  • Peut-on dire qu'une culture est supèrieure à une autre ?
  • Peut-on dire qu'une culture est supérieure à une autre ?
  • Peut on juger une culture superieure a une autre ?
  • Peut-on dire d'une culture qu'elle est supérieure à une autre ?
  • Peut on dire d'une culture qu'elle est superieure a une autre ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !