Dandysme

1594 mots 7 pages
Le dandysme, considéré comme la pratique d’un raffinement et d’une élégance dans l’habit, les manières et l’esprit, surgit comme un style de vie des élites hommes– car il s’agit d’un monde d’hommes– de la société anglaise à l’aube du XIXe siècle. Son arrivée en France coïncide avec la Restauration et le retour des émigrés monarchistes après 1815. Dès 1816, le roi des dandys anglais George Brummell vit à Caen où il devient pour un temps consul. Le dandy veut creuser des écarts avec le reste de la société. Sa dimension pittoresque autant que sa présence dans les endroits à la mode l’inscrivent rapidement comme centre d’intérêt.
La critique littéraire mentionne trois noms et trois dates : Honoré de Balzac (1833), Jules Amédée Barbey d’Aurevilly (1845) et Charles Baudelaire (1863). L’influence de la personnalité de Brummell est d’abord très présente chez Balzac et d’Aurevilly pour finalement arriver à la réflexion de Baudelaire qui voit dans le dandysme “ le dernier éclat d’héroïsme dans les décadences ” et, dans les dandys, “ une espèce de nouvelle aristocratie ” de l’époque moderne (C. Baudelaire, “ Le Peintre de la vie moderne, Curiosités esthétiques, Paris, Classiques Garnier, 1962, p. 485). Le dandy se pose comme héros qui se dissocie de l'époque tout en insistant sur sa propre modernité.
Il n’est pas vain de dire que le dandy est fétichiste par son costume. Mais loin d’être ostentatoire, le dandysme de Brummell et de Baudelaire ne doit pas convaincre par trop d’effet : Brummell, à qui un monsieur lui signalait son élégance et son goût, répondit : “ Hélas non, puisque vous l’avez remarqué ”. Roland Barthes songe peut-être à Barbey lorsqu’il voit dans la mode un langage non-verbal qu’on peut décrypter. Le dandy en vient à cristalliser un souci de “ porter beau ”, plongeant dans la sphère superficielle du vêtement. Le vocable s’emplit donc rapidement de qualifications péjoratives.
Le dandy prône l'irréductibilité de l'individu : “le besoin ardent de se faire une

en relation

  • Le dandysme
    275 mots | 2 pages
  • Dandysme
    627 mots | 3 pages
  • Dandysme
    2074 mots | 9 pages
  • Dandysme
    1065 mots | 5 pages
  • Le dandysme fiche
    3589 mots | 15 pages
  • Mathis
    925 mots | 4 pages
  • 10 Baudelaire Eloge De Constantin Guys
    416 mots | 2 pages
  • Résumé sur charles baudelaire
    979 mots | 4 pages
  • Recherches Balzac Dandy
    408 mots | 2 pages
  • Le romantisme
    448 mots | 2 pages