Dans quelle mesure l'écriture poétique vous parait-elle efficace pour défendre une cause ou dénoncer une injustice ?

578 mots 3 pages
Mon plan pour cette question :
I°) Argumentation directe
1°) Texte B de voltaire : il argumente de façon directe car il dit explicitement quelle est la cause qu'il défend(le séisme de Lisbonne), d'où le titre de ce poème. La thèse est d'émouvoir les français peu ému de cette catastrophe.
2°) Texte C de V. Hugo. Il défend de façon explicite sa lutte contre Napoléon III et justifie son exil. La thèse : contre Napoléon III et son régime autoritaire.
II°) Argumentation indirecte
1°) Texte A de La Fontaine : L'argumentation est indirecte car il représente les gens de pouvoir en teaureux et le peuple en grenouille. La thèse : Le peuple souffre des erreur de ceux qui ont le pouvoir.
2°) Texte D de Guilleric :L'argumentation est indirecte car tout au long de son poème il argumente à l'aide de métaphore. La thèse : contre les excès de la vie moderne.
Dissertation (16 points) :
Dans quelle mesure l'écriture poétique vous parait-elle efficace pour défendre une cause ou dénoncer une injustice ?
Voici la problématique que j'ai mis : Quelles sont les conditions pour qu'un poème puisse convaincre le lecteur d'une cause ou d'une injustice et les limites qui frainent (je sais que j'ai fait une faute d'orthographe à freine) sa diffusion ?
Voici le plan de ma dissert :
I°) Lesq moyens pour reussir à convaincre le lecteur au sujet d'une cause ou d'une injustice.
1°) Le récit plaisant; la fable; car c'est en s'amusant que le lecteur va réfléchir, pour que le lecteur puisse réfléchir il faut l'amuser, Voltaire considerait le lecteur comme un feignant qu'il faut amuser pour faire réfléchir. La Fontaine disait quand à lui que les adultes devraient être amuser comme des enfants. Dans la fable la morale est toujours explicite est situé à la fin ou au début du texte.
2°) Il faut tisser une connivence avec le lecteur pour pouvoir le séduire. La connivence peut-être soit obtenu par le moyen pathétique (texte B de Voltaire) ou comique (texte A de La Fontaine).
3°) Souvent les

en relation

  • Dissertation
    10497 mots | 42 pages
  • Analyse
    18034 mots | 73 pages
  • En quoi le récit littéraire avec les moyens qui lui sont propres est il efficace pour argumenter
    25962 mots | 104 pages
  • Ob_2d53b6_sujets Annabac Et Autres
    25163 mots | 101 pages
  • Les différents sujet de bac
    25172 mots | 101 pages
  • Ode à Cassandre
    5614 mots | 23 pages
  • Bac francais methodologie
    16327 mots | 66 pages
  • 9782210441163_francais1_LDP_chapitre4
    56485 mots | 226 pages
  • Corrigé eaf ! belamri - j. de la fontaine
    5670 mots | 23 pages
  • desnoscecoeur
    6829 mots | 28 pages